La gauche socialiste norvégienne veut le contrôle de l'État sur le marché de l'électricité - 3
Photo : Gorm Kallestad / NTB

Le Parti de la gauche socialiste (SV) a réagi positivement au plan de soutien à l’électricité du gouvernement, mais le parti souhaite des changements majeurs dans la politique énergétique et veut donner plus de pouvoir à l’État.

Samedi, le gouvernement Støre a présenté un important programme de soutien visant à aider les ménages norvégiens à payer des factures d’électricité vertigineuses cet hiver.

Découvrez les Aurores Boréales

Selon le programme, l’État couvrira la moitié du prix de l’électricité pour la partie de la facture qui dépasse un prix spot de 70 re par kilowattheure. Le gouvernement a mis de côté 5 milliards de NOK pour le programme, qui s’appliquera de décembre à mars de l’année prochaine.

Haltbrekken : Nous examinerons la proposition et verrons si des améliorations peuvent être apportées

Le SV soutient le paquet, a déclaré lundi Lars Haltbrekken, porte-parole du parti pour la politique énergétique.

Superbe Balade en traineau avec des Huskies

« Maintenant, nous allons examiner la proposition et voir si des améliorations peuvent être apportées et si cela peut être plus juste », a-t-il déclaré lundi au journal Klassekampen.

A plus long terme, il estime que des changements radicaux doivent être opérés dans la politique du pouvoir. Le SV souhaite introduire un système permettant aux ménages de conclure des accords d’électricité à long terme avec l’État, tels que les accords d’électricité à long terme de l’industrie.

« Nous voulons un organisme gouvernemental qui achète de l’électricité aux compagnies d’électricité. Vous pourriez l’appeler Statstrøm ou autre chose. L’État serait en mesure de négocier des accords beaucoup moins chers que les consommateurs individuels », a déclaré Haltbrekken.

Source : © NTB Norway.mw / #Norway.mw / #NorwayTodayNews

Avez-vous une astuce pour Norway.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous à info@norwaytoday.no