Le parlement norvégien a demandé des mesures d'électricité en février - mais a été ignoré par le gouvernement - 3
Photo : Håkon Mosvold Larsen / NTB

Le parlement norvégien (Storting) a déjà demandé en février à l’ancien gouvernement des mesures contre les prix élevés de l’électricité, mais le gouvernement a estimé qu’il n’était pas nécessaire d’agir.

Le 23 février, le Storting a demandé au gouvernement de « proposer immédiatement des mesures pouvant remédier à la situation liée aux coûts d’électricité extraordinairement élevés et d’assurer un suivi rapide avec le Storting de manière appropriée », rapporte Norwegian Broadcasting (NRK).

Superbe Balade en traineau avec des Huskies

Un peu plus d’un mois plus tard, le ministre des Finances de l’époque, Jan Tore Sanner (H), a répondu qu’il n’était pas nécessaire de prendre d’autres mesures immédiates pour remédier à la situation.

« S’ils avaient fait leur travail ce printemps, nous aurions maintenant affronté la crise de l’électricité avec tout un ensemble de mesures électriques que nous aurions pu mettre en œuvre », a déclaré Geir Pollestad, du Parti du centre (SP). Il pense que c’était une erreur de jugement évidente.

Découvrez un magnifique Fjord

La réponse du Parti conservateur

Cependant, Nikolai Astrup, le représentant du Parti conservateur (H) à la commission de l’énergie et de l’environnement, estime que rien en février ne laissait présager que la situation évoluerait comme elle l’a fait.

« Il n’y avait aucune base pour proposer des mesures extraordinaires alors que l’on s’attendait à ce que le prix moyen de l’électricité soit de 35 re par kWh pour 2021. Je pense que tout le monde le voit », a-t-il déclaré.

Source : © NTB Norway.mw / #Norway.mw / #NorwayTodayNews

Avez-vous une astuce pour Norway.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous à info@norwaytoday.no