Plus de 33 000 enseignants et membres du personnel des jardins d'enfants en Norvège doivent attendre des doses de rappel - 3

Au total, 33 564 employés des écoles et des jardins d’enfants ne recevront pas de rappel en janvier, alors que le gouvernement estime qu’ils devraient être prioritaires.

Selon le journal VG, ils doivent attendre car 20 semaines ne se sont pas écoulées depuis qu’ils ont reçu leur deuxième dose.

« C’est une conséquence du gouvernement Solberg, qui dans la pratique n’a pas donné la priorité aux enseignants dans la file d’attente de vaccination. Ce n’était pas intelligent. Cela signifie plus de quarantaine et une plus grande insécurité pour ceux qui doivent encore attendre plusieurs semaines pour la troisième dose », a déclaré au journal Steffen Handal, le chef de l’Union of Education Norway.

Découvrez les Aurores Boréales

Selon le gouvernement, 65% des employés des écoles et des jardins d’enfants ont soit reçu une dose de rappel, soit seront vaccinés à la semaine 3.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

Frustration croissante

D’un autre côté, beaucoup de gens doivent attendre plus longtemps, montrent les chiffres de l’Institut national de la santé publique (FHI).

Au total, 33 564 employés dans les écoles et les jardins d’enfants ne pourront pas recevoir de doses de rappel en janvier. Ils devront attendre la semaine 5, qui est en février, ou plus. Cela représente 13,6 % (dans ce groupe, 28 798 ont moins de 45 ans).

La ministre de l’Éducation, Tonje Brenna (AP), dit qu’elle comprend la frustration.

« L’intervalle de 20 semaines entre les doses deux et trois est recommandé par la FHI. Pour certains, cela signifie malheureusement qu’ils recevront la troisième dose en février », a-t-elle écrit.

Source : © NTB Norway.mw / #Norway.mw / #NorwayTodayNews

Avez-vous une astuce pour Norway.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous à info@norwaytoday.no