Un nombre record de personnes ont rejoint le Parti rouge norvégien l'année dernière - 3

Le nombre de membres du Parti rouge (Rødt) a augmenté de 25 % l’année dernière. Le Parti de la gauche socialiste (SV) et le Parti vert (MDG) ont également enregistré de nouveaux records d’adhésion.

Le nombre de membres du Rødt est passé de 10 533 en 2020 à 13 173 fin 2021. Cela correspond à une croissance de 25 %.

« La croissance est régulière, mais nous avons eu un coup de pouce supplémentaire autour des élections », a déclaré à NTB le secrétaire du parti Rødt, Benedikte Pryneid Hansen.

Découvrez un magnifique Fjord

Rien que le soir des élections, le parti a gagné environ 1 000 nouveaux membres.

Découvrez les Aurores Boréales

« Nous sommes devenus un parti qui peut faire pression sur le gouvernement. Beaucoup remarquent que nous pouvons faire la différence », a déclaré Hansen.

Nouveaux enregistrements

Le SV a également établi un nouveau record de membres l’année dernière avec 16 927 membres et a augmenté de 10,7 %. Le nombre de membres a maintenant augmenté pendant sept années consécutives, a informé le parti NTB.

« Le SV a connu une formidable croissance de ses membres ces dernières années. C’est le résultat du fait que la distribution équitable et l’environnement sont des questions qui préoccupent de plus en plus de gens, et d’un bon développement organisationnel au sein du parti », a déclaré le chef du SV, Audun Lysbakken.

« Nous sommes fiers d’une autre année avec un nouveau record de membres ; cela montre que de plus en plus de gens voient le SV comme une force importante de changement dans la politique norvégienne », a-t-il déclaré.

L’OMD, en revanche, a augmenté d’un peu plus de 20 % pour atteindre 12 370 membres à la fin de l’année dernière. Au cours des huit dernières années, le nombre de membres du parti a presque doublé, selon les chiffres obtenus par NTB.

Selon le responsable de la presse du parti, Thomas Tangen, le Parti libéral (Venstre) a enregistré une croissance de 11 % l’an dernier, passant de 6 325 à 7 048 membres cotisants.

Le Parti du centre (SP), qui compte un peu plus de 20 000 membres, n’a enregistré pratiquement aucune augmentation de ses effectifs, tandis que le Parti travailliste, le Parti conservateur, le Parti du progrès et les démocrates-chrétiens n’ont pas encore révélé le nombre de leurs membres.

Pas peur de pousser

Le secrétaire du parti de Rødt pense qu’une grande partie de la croissance est due au fait que les gens sont insatisfaits de ce que le gouvernement a fourni jusqu’à présent, y compris la crise de l’électricité.

Cependant, Rødt ne craint pas de saper son projet gouvernemental préféré en poussant trop fort le gouvernement, selon Pryneid Hansen.

« Nous devons livrer ce que nous avons promis de livrer. Nous avons été très clairs sur le fait que nous exigeons une protection sociale à but non lucratif, que nous exigeons une solution juste à la crise corona qui n’augmente pas les différences entre les personnes », a-t-elle déclaré.

« Notre objectif est de tirer le gouvernement dans la bonne direction », a-t-elle ajouté et rappelé que le Premier ministre Jonas Gahr Støre (AP) avait précédemment déclaré qu’il souhaitait dialoguer avec Rødt.

« Nous n’avons encore rien entendu. Mais notre porte est ouverte », a-t-elle déclaré.

Hausse dans les sondages

Rødt et le SV ont progressé dans les sondages d’opinion après les élections. En décembre, Rødt a reçu en moyenne 5,9 % du soutien des électeurs, soit 1 % de plus que son résultat électoral. Lors du dernier sondage en janvier, le parti avait noté une nouvelle hausse à 7,1%.

Depuis l’élection, le soutien au SV a augmenté de 1,2 % à 8,8 %.

L’OMD, en revanche, a baissé d’environ 0,5 % de septembre à janvier.

Source : © NTB Norway.mw / #Norway.mw / #NorwayTodayNews

Avez-vous une astuce pour Norway.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous à info@norwaytoday.no