La Direction norvégienne de l'immigration expulse plusieurs Érythréens en raison d'une fraude à l'asile - 3
Photo : Terje Pedersen / NTB

Après avoir reçu l’ordre d’examiner la demande d’asile de 150 Érythréens, l’UDI en a expulsé quatre et a retiré le permis de séjour de 13 personnes.

Depuis l’automne 2019, la Direction norvégienne de l’immigration (UDI) a enquêté sur les demandes d’asile de 150 Érythréens qui ont fui vers la Norvège, demandé protection et obtenu la résidence dans le pays, écrit le journal Vårt Land.

Allez voir les Baleines en Catamaran

L’ordre d’enquêter sur ces affaires est venu du ministère de la Justice (JD) et du ministre de la Justice de l’époque, Jøran Kallmyr (Frp).

En toile de fond, un reportage de Norwegian Broadcasting (NRK) sur un événement à Oslo où à la fois un haut responsable des autorités érythréennes et des réfugiés érythréens auraient été présents.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

Détails du processus

« L’UDI a sélectionné 100 cas au hasard et 50 cas où nous avions reçu des tuyaux ou des informations erronées lors de la demande d’asile », a déclaré Christine Roca, responsable de l’unité de contrôle à l’UDI.

Après le premier tour, l’UDI s’est retrouvé avec 60 cas. Des décisions ont maintenant été rendues dans 24 cas, tandis que 36 cas sont toujours en cours d’instruction.

Au total, 13 personnes ont vu leur permis de séjour révoqué de manière permanente ou temporaire, tandis que 11 cas ont été abandonnés en raison du manque de preuves ou de l’absence de preuves. Quatre cas se sont soldés par une expulsion.

Source : © NTB Norway\.mw / #Norway\.mw / #NorwayTodayNews

Avez-vous un conseil d’actualité pour Norway\.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous au info@norwaytoday.no