Sør-Rogaland : Une femme accusée d'avoir menti sur la santé de sa fille - 3
Photo : Carina Johansen / NTB

Une femme de 33 ans doit comparaître devant le tribunal de district de Sør-Rogaland en avril. Elle est accusée de maltraitance pour avoir menti sur l’état de santé de sa fille.

La femme n’aurait pas été directement violente envers son enfant. Au lieu de cela, elle aurait menti sur l’état de santé de sa fille, écrit le journal Stavanger Aftenblad.

Découvrez les Aurores Boréales

Selon l’acte d’accusation, la femme de 33 ans a abusé de sa fille en disant à l’hôpital et aux urgences que l’enfant avait à plusieurs reprises des crises d’épilepsie – ce qui n’était pas le cas.

Les informations incorrectes ont conduit l’enfant à subir un examen approfondi et un traitement à la clinique pour enfants de l’hôpital universitaire de Stavanger. L’enfant a également été mis sous traitement contre l’épilepsie.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

Tout cela « a causé à l’enfant une douleur, une anxiété, un inconfort et un risque inutiles », a écrit le procureur dans l’acte d’accusation.

Assurance enfant

Le joueur de 33 ans ne s’avoue pas coupable. Selon l’acte d’accusation, la mère aurait souscrit une assurance enfant peu de temps avant le début des abus. L’assurance lui verserait 300 000 NOK si l’enfant recevait un diagnostic d’épilepsie.

La femme est également accusée d’escroquerie ou de tentative d’escroquerie pour un montant total de 816 000 NOK.

Source : © NTB Norway\.mw / #Norway\.mw / #NorwayTodayNews

Avez-vous un conseil d’actualité pour Norway\.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous au [email protected]