La Grande-Bretagne impose des sanctions aux banques, aux oligarques et aux élus russes - 3

La Grande-Bretagne impose des sanctions à cinq banques russes, à un grand nombre de membres de la Douma et à trois puissants oligarques.

Les oligarques du cercle restreint du président Vladimir Poutine et les banques qui ont financé l’occupation russe de la péninsule de Crimée seront touchés par la première vague de sanctions britanniques en réponse à la violation par la Russie de la souveraineté de l’Ukraine, a déclaré la ministre des Affaires étrangères Liz Truss dans un communiqué.

Les sanctions britanniques sont dirigées contre les banques Rossiya, IS Bank, General Bank, Promsvyazbank et Black Sea Bank, ainsi que contre les trois oligarques Gennady Timchenko, Boris Rotenberg et Igor Rotenberg. Ils se verront refuser l’entrée au Royaume-Uni, et tous les citoyens et entreprises britanniques se verront refuser toute activité commerciale avec eux et les cinq banques.

Découvrez les Aurores Boréales

La Grande-Bretagne impose également des sanctions à tous ceux qui ont voté pour la reconnaissance diplomatique de Donetsk et Louhansk à la Douma et au Conseil de la Fédération, indique le communiqué de Truss.

Découvrez un magnifique Fjord

« Juste le commencement »

Un responsable occidental a déclaré que les sanctions qui viennent aujourd’hui ne sont «que le début». Les sanctions font partie d’un ensemble plus vaste coordonné entre l’UE, les États-Unis et le Royaume-Uni, rapporte NTB.

La première étape est qualifiée de « chirurgicale » visant à frapper l’économie russe là où elle fait le plus mal.

La prochaine étape, qui n’a pas encore été introduite, comprend des sanctions visant l’exportation de produits de haute technologie, un plus grand nombre d’oligarques étroitement liés au Kremlin et des banques et entreprises d’importance stratégique.

Source : © NTB Norway\.mw / #Norway\.mw / #NorwayTodayNews

Avez-vous un conseil d’actualité pour Norway\.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous au info@norwaytoday.no