DNB : Les sanctions contre la Russie auront peu d'effet sur l'économie des pays occidentaux - 3
Photo : Terje Pedersen / NTB

Mardi, les pays occidentaux ont imposé une série de sanctions économiques à la Russie. DNB estime que cette décision n’aura pas de conséquences majeures pour leurs économies.

« La plupart des sanctions n’ont guère de conséquences majeures sur les développements macroéconomiques en Occident », a écrit la banque dans une analyse mercredi.

Découvrez un magnifique Fjord

DNB justifie son évaluation par le fait que les grands pays européens exportent peu vers la Russie.

« Mais la Russie est un important exportateur de pétrole et de gaz et représente environ 35% de toutes les importations européennes de gaz, et les conséquences les plus importantes se feront donc probablement sentir là-bas », a averti DNB.

Allez voir les Baleines en Catamaran

Une conséquence pourrait être une hausse des prix alimentaires car la Russie et l’Ukraine sont de gros exportateurs de blé et de maïs, ainsi qu’une hausse plus rapide des taux d’intérêt en raison d’une inflation déjà élevée et des tendances d’austérité des banques centrales.

DNB ne voit également aucun signe d’effondrement du marché boursier en raison de la situation dramatique en Ukraine.

Source : © NTB Norway\.mw / #Norway\.mw / #NorwayTodayFinance

Avez-vous un conseil d’actualité pour Norway\.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous au info@norwaytoday.no