La Conférence épiscopale présente ses excuses pour les attitudes et opinions passées sur l'homosexualité en Norvège - 3
Photo : Ørn E. Borgen / NTB

5 décennies après la dépénalisation de l’homosexualité en Norvège, la Conférence épiscopale a présenté ses excuses pour certaines de ses attitudes et opinions passées.

50 ans après l’abrogation de l’article 213, la Conférence s’excuse

La Conférence épiscopale a marqué 50 ans depuis que l’article 213 du Code pénal a été abrogé, dépénalisant ainsi l’homosexualité en Norvège.

Allez voir les Baleines en Catamaran

Olav Fykse Tveit, le président de la Conférence épiscopale, a reconnu que les attitudes et les opinions passées qu’elle avait sur l’homosexualité avaient causé beaucoup de douleur, de mal et d’angoisse à beaucoup. Parlant à NTB de la célébration de l’anniversaire, il a déclaré que « c’est une reconnaissance sur laquelle tous les évêques de l’Église de Norvège sont d’accord. Il est important pour moi et les évêques de mettre l’accent sur la dignité humaine de chacun, quelle que soit son identité sexuelle.

Jusqu’à la décision de 1972 d’abroger la loi, l’homosexualité était une infraction pénale, passible d’un an de prison. Depuis lors, la société norvégienne et la Conférence épiscopale ont vu un changement d’attitudes et de points de vue à l’égard de l’homosexualité. Tveit a noté que «l’acceptation et l’égalité des homosexuels ont progressé au cours des dernières décennies. Depuis 2017, tous les couples sont les bienvenus pour se marier à l’église. L’église doit avoir de la place pour la dignité humaine inviolable et l’amour de chacun.

Superbe Balade en traineau avec des Huskies

Source : © NTB Norway\.mw / #Norway\.mw / #NorwayTodayNews

Avez-vous un conseil d’actualité pour Norway\.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous au info@norwaytoday.no