Vedum : La crise ukrainienne n'est pas bonne pour l'économie norvégienne - 3

L’instabilité générée par la guerre en Ukraine n’est pas bonne pour une petite économie ouverte comme celle de la Norvège, a déclaré vendredi le ministre des Finances Trygve Slagsvold Vedum (SP).

La Russie et l’Ukraine sont d’importants exportateurs de blé, et la guerre pourrait faire grimper les prix, écrit Norwegian Broadcasting (NRK).

Les prix de l’électricité et de l’essence augmentent également, ce qui pourrait affecter l’économie norvégienne. Vedum souligne cependant que la Norvège est en bonne condition pour faire face à la situation.

Superbe Balade en traineau avec des Huskies

« Nous avons de bonnes finances publiques, nous nous faisons confiance et nous sommes un pays qui fonctionne très bien », a-t-il déclaré à la chaîne, soulignant le Fonds pétrolier, qui, selon lui, donne à la Norvège un type de sécurité particulier.

Allez voir les Baleines en Catamaran

Fonds pétrolier

La guerre a affecté négativement plusieurs marchés boursiers mondiaux, et une telle baisse du marché boursier mondial pourrait affecter le Fonds pétrolier.

« À court terme, cela conduit à une valeur inférieure. Nous l’avons vu jusqu’à présent cette année, que la valeur du Fonds pétrolier a baissé de 7 à 8 % », a déclaré le directeur du Fonds pétrolier, Nicolai Tangen, à NRK.

Il croit que la guerre exacerbera le problème de l’inflation et touchera ainsi l’économie mondiale. D’un autre côté, il pense que la Norvège bénéficiera beaucoup des prix élevés du pétrole et du gaz.

Le prix du pétrole a dépassé jeudi les 100 dollars le baril pour la première fois en près de huit ans.

Source : © NTB Norway\.mw / #Norway\.mw / #NorwayTodayNews

Avez-vous un conseil d’actualité pour Norway\.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous au info@norwaytoday.no