Le Fonds pétrolier norvégien estime que ses investissements en Russie pourraient devenir presque sans valeur - 3

Le Fonds pétrolier estime que la valeur de ses investissements russes est passée de 27,4 milliards de NOK à 2,5 milliards de NOK. Maintenant, ils croient que les actions pourraient devenir sans valeur.

« Au début de l’année, nous avions des investissements de 27,4 milliards NOK en Russie. Nous estimons maintenant que ces investissements valent environ 2,5 milliards NOK, mais c’est un chiffre très incertain », a déclaré jeudi le directeur du Fonds pétrolier, Nicolai Tangen.

Jeudi, la Norges Bank a présenté son rapport sur la gestion du Government Pension Fund Global, le soi-disant Oil Fund, en 2021.

Superbe Balade en traineau avec des Huskies

Lors de la présentation, la direction du Fonds pétrolier a été interrogée sur la situation des investissements du fonds en Russie. Dimanche, le gouvernement a ordonné au Fonds pétrolier d’arrêter tous les achats et ventes de participations en Russie à la suite de l’invasion de l’Ukraine par le pays. Le fonds a également été invité à se départir des investissements russes à long terme.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

Au début de l’année, 8,2 milliards NOK d’investissements en Russie étaient dans la société gazière Gazprom, tandis que 6,1 milliards NOK étaient dans la plus grande banque du pays, Sberbank.

« Les enjeux peuvent devenir sans valeur »

La valeur des participations russes a fortement chuté après qu’un certain nombre de pays ont imposé des sanctions au pays. La Bourse de Moscou a également été fermée cette semaine.

« Les participations russes pourraient éventuellement devenir presque sans valeur », a déclaré le directeur adjoint du Fonds pétrolier, Trond Grande.

0,2% du fonds impacté

D’ici le 15 mars, le fonds répondra au gouvernement sur la manière dont il prévoit de sortir des investissements du fonds en Russie. Lors de la conférence de presse de jeudi, Grande a déclaré que les détails de ce plan ne seraient probablement pas publiés.

Le Fonds pétrolier a commencé à investir en Russie en 2008, mais les investissements russes ne représentent qu’une petite partie du géant Fonds pétrolier.

Au début de l’année, alors que la valeur des investissements russes s’élevait à 27,4 milliards de NOK, ces investissements représentaient 0,2 % du fonds.

Source : © NTB Norway\.mw / #Norway\.mw / #NorwayTodayFinance

Avez-vous un conseil d’actualité pour Norway\.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous au info@norwaytoday.no