Støre commente l'attaque de la centrale nucléaire russe en Ukraine : "Dans le sens de la folie" - 3

Le Premier ministre Jonas Gahr Støre (AP) condamne les combats à la centrale nucléaire de Zaporizhia et affirme que l’attaque qui a conduit à l’incendie est « dans le sens de la folie ».

Støre dit que la Norvège suit le développement lié à la plus grande centrale nucléaire d’Europe.

« S’il y a un accident, il faudra environ 48 heures avant qu’il n’arrive en Norvège », a-t-il déclaré à Norwegian Broadcasting (NRK).

Découvrez un magnifique Fjord

En même temps, il souligne que l’incident montre le caractère totalement inacceptable de la guerre.

Allez voir les Baleines en Catamaran

« C’est dans la folie d’attaquer de cette manière », a déclaré Støre.

Notifié

Støre et la ministre de la Justice Emilie Enger Mehl (SP) ont été informées de l’incident en Ukraine vendredi. Les services d’urgence en Ukraine ont annoncé que l’incendie dans le bâtiment de formation de la centrale nucléaire de Zaporijia à Enerhodar avait été éteint à 5h20 du matin.

«Il y a des gens en Norvège qui ont suivi cela depuis que cela s’est produit et travaillent pour suivre la situation de près. Nous avons des plans d’urgence au cas où quelque chose se produirait », a déclaré Mehl à NRK.

Støre a expliqué que la Norvège avait accès aux stations de mesure ukrainiennes et des contacts avec des professionnels ukrainiens et des professionnels internationaux. Il dit qu’il y a un délai de préavis d’environ 48 heures à partir du moment où quelque chose se passe potentiellement en Ukraine jusqu’à ce qu’il arrive en Norvège.

Mais Støre a souligné que ce qui se passe en Ukraine est grave, même si cela n’affecte pas la Norvège. Il a ajouté que la centrale nucléaire est une cible civile.

La réaction de Huitfeldt

La ministre des Affaires étrangères Anniken Huitfeldt (AP) a également vivement réagi à l’incident.

« Il est profondément irresponsable de se battre à proximité d’une telle installation. Il est absolument crucial que ceux qui travaillent dans l’établissement y aient accès, afin qu’ils puissent le sécuriser », a déclaré Huitfeldt à TV 2.

Elle a en outre noté que les autorités norvégiennes n’avaient pas reçu de rapports de fuite de rayonnement radioactif.

« Mais c’est un comportement complètement impitoyable de la part de la Russie. »

Source : © NTB Norway\.mw / #Norway\.mw / #NorwayTodayNews

Avez-vous un conseil d’actualité pour Norway\.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous au info@norwaytoday.no