Congés de maladie vertigineux au quatrième trimestre – défis persistants dans plusieurs municipalités norvégiennes - 3

Les absences pour cause de maladie au quatrième trimestre se sont élevées à 6,8 %, soit le niveau le plus élevé depuis 2009. Plus de la moitié des municipalités norvégiennes ont encore des problèmes de personnel.

« Les congés maladie en Norvège continuent d’augmenter et, au cours du trimestre précédent, ils étaient les plus élevés depuis 2009, une année marquée par la grippe porcine et la crise financière. Une grande partie de l’augmentation peut s’expliquer par une infection corona », a déclaré le responsable des statistiques à la NAV, Ulf Andersen, dans un communiqué de presse.

« De juillet à septembre 2021, les absences pour maladie étaient au plus haut niveau depuis la grippe porcine en 2009 », a déclaré Tonje Køber, responsable de la section du marché du travail et des salaires à Statistics Norway (SSB).

Superbe Balade en traineau avec des Huskies

Le total des congés de maladie au quatrième trimestre a affiché une augmentation de 2,5 % par rapport au troisième trimestre. L’absence pour maladie attestée par un médecin était de 5,5 %, soit une augmentation de 2 %.

Découvrez un magnifique Fjord

Forte augmentation ces dernières semaines

Ces dernières semaines, certaines communes ont fait état d’une absence maladie de plus de 20% en lien avec le pic d’infection de l’onde omicron. Il y a donc des raisons de croire que les chiffres continueront également d’augmenter au premier trimestre de cette année. Les congés de maladie sont si élevés qu’ils créent encore des défis pour les municipalités.

« La semaine dernière, 55 % des municipalités norvégiennes avaient un accès difficile au personnel et aux compétences essentielles. 71% des municipalités de plus de 20 000 habitants ont déclaré la même chose », a déclaré le directeur adjoint de la santé, Espen Rostrup Nakstad, à NTB.

Il a souligné qu’il y a 3,8 millions de personnes qui vivent dans ces municipalités.

« Le nombre de nouvelles personnes en congé de maladie la semaine dernière était de 83% supérieur à la semaine correspondante en 2019, et nous avons constaté une nette augmentation ces dernières semaines, en particulier parmi les congés de maladie liés au COVID-19 », a déclaré Nakstad.

Estime que l’absentéisme restera élevé

Nakstad dit que les chiffres de l’infection indiquent que les absences pour maladie resteront élevées pendant un certain temps, en particulier en dehors de la région d’Oslo.

« Les municipalités continuent de signaler un nombre élevé d’absences pour maladie parmi le personnel, en particulier dans les services de santé et de soins et le secteur de la garde d’enfants. En même temps, il y a peu de personnel de réserve et de remplaçants disponibles », a déclaré Nakstad.

Selon Nakstad, les hôpitaux signalent que les absences pour maladie au niveau du département varient entre 10 et 20 %.

«Cela varie d’un comté à l’autre et d’une municipalité à l’autre. Dans certains endroits, il est toujours en hausse, principalement dans l’ouest et le nord, dans d’autres régions du pays, il s’est stabilisé et est en baisse », a déclaré Frode Forland de FHI à NTB par SMS.

Plus de femmes avec une absence liée à la couronne

Divisés par sexe, les chiffres montrent que les absences pour maladie au quatrième trimestre étaient de 5,2 % pour les hommes et de 8,6 % pour les femmes. L’augmentation pour les hommes était la plus élevée à 4 %, tandis que pour les femmes, elle était de 1,6 %. L’absence liée au corona est le principal moteur de l’augmentation. Les chiffres montrent que plus de femmes que d’hommes ont signalé une absence liée à la couronne.

« Cela peut être dû au fait qu’ils travaillent dans une plus grande mesure dans des professions avec beaucoup de contacts étroits avec d’autres personnes. Cela les rend plus exposés aux infections et ils sont moins susceptibles de travailler à domicile en quarantaine et avec des symptômes bénins », a déclaré Andersen.

Grandes absences pour maladie dans le système de santé

Une partie importante de la stratégie de lutte contre la pandémie en Norvège a consisté à protéger le service de santé contre un absentéisme excessif. Les chiffres de la NAV montrent que la santé et les services sociaux ont enregistré le taux d’absence pour maladie le plus élevé avec 8,9 %, soit une augmentation de 7,5 % par rapport au même trimestre l’an dernier.

Au quatrième trimestre de 2021, la santé et les services sociaux ont perdu plus de 2,6 millions de jours-personnes. 5% des absences constituent des diagnostics liés au corona. Il y avait également plus de 6 % d’absences pour maladie dans les groupes industriels du transport, de l’entreposage et de l’éducation, ce qui est un triplement pour ces groupes.

Plus de jeunes en arrêt maladie

Les chiffres montrent que la plus forte augmentation de l’absentéisme s’est produite dans le groupe d’âge des 20 à 24 ans, avec une augmentation de 17,2 %. Les congés de maladie ont le moins augmenté dans le groupe d’âge des 60 à 64 ans.

Réparti par région, le Nordland avait le taux d’absence pour maladie le plus élevé (6,9 %), suivi du Troms et du Finnmark (6,6 %), tandis qu’Oslo (4,7 %) avait le taux le plus bas.

Source : © NTB Norway\.mw / #Norway\.mw / #NorwayTodayNews

Avez-vous un conseil d’actualité pour Norway\.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous au info@norwaytoday.no