Vedum craint une surchauffe de l'économie norvégienne - 3

Le ministre des Finances veut empêcher l’économie de surchauffer. Il craint que cela ne nécessite une hausse des taux d’intérêt encore plus rapide que celle annoncée par la Norges Bank.

« Les deux dernières années ont été difficiles pour beaucoup, et pour certains, la vie financière quotidienne est toujours exigeante. Lorsque l’économie norvégienne se porte très bien, nous devons restreindre l’utilisation de l’argent dans le budget de l’État », a déclaré le ministre des Finances Trygve Slagsvold Vedum (SP) dans un communiqué de presse en rapport avec le travail budgétaire initial du gouvernement pour 2023.

« Sinon, nous pourrions avoir une surchauffe de l’économie norvégienne. Cela conduira à une inflation encore plus élevée, nécessitant des taux d’intérêt encore plus élevés. Cela augmenterait les dépenses des personnes et des entreprises dans tout le pays, et nous devons éviter cela », a-t-il poursuivi.

Découvrez un magnifique Fjord

Un communiqué de presse du ministère des Finances indique que les estimations contenues dans les documents de la conférence budgétaire du gouvernement indiquent que le chômage enregistré restera faible à 2,0 % en 2023 et que l’activité économique sera supérieure à la normale.

Découvrez les Aurores Boréales

Effet de guerre

Les prévisions du ministère de lundi supposent que la guerre en Ukraine n’aura pas d’effets néfastes à long terme sur l’économie internationale. La guerre a entraîné une forte hausse des prix des matières premières, en plus des prix du pétrole et du gaz. La semaine dernière, les prix du pétrole ont atteint près de 130 dollars le baril pour la première fois en huit ans.

Il fournit des revenus d’exportation élevés pour la Norvège, mais la guerre a également contribué à l’agitation sur les marchés financiers internationaux. La valeur du Fonds pétrolier a chuté d’environ 900 milliards NOK depuis le début de l’année, et la chute pourrait être plus importante, prévient le ministère.

Croissance des prix

Des prix de l’énergie plus élevés entraînent une croissance des prix plus élevée tant en Norvège qu’avec les partenaires commerciaux à l’étranger. Les prix de l’électricité dans le sud de la Norvège ont atteint des niveaux record depuis décembre de l’année dernière.

Pour aider les ménages à faire face aux prix élevés de l’énergie, le gouvernement souhaite prolonger le dispositif de sécurité de l’électricité jusqu’en mars de l’année prochaine.

« Il est important d’avoir une gestion financière sécurisée. Nous vivons maintenant une époque plus incertaine que d’habitude. Dernièrement, cela nous a vraiment montré à quel point la sécurité et la préparation sont importantes pour notre société », a ajouté Vedum.

Source : © NTB Norway\.mw / #Norway\.mw / #NorwayTodayFinance

Avez-vous un conseil d’actualité pour Norway\.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous au info@norwaytoday.no