Le gouvernement norvégien réduira de plus de moitié la subvention supplémentaire pour l'électricité - refuse d'appeler cela une réduction - 3

Le gouvernement norvégien estime que l’allocation de logement supplémentaire qui aidera les personnes défavorisées à payer leur facture d’électricité devrait être réduite de 2 500 à 1 000 NOK, mais refuse d’appeler cela une réduction.

« Nous ne proposons pas de couper les allocations logement. Nous proposons d’étendre un programme avec une aide au logement supplémentaire pour ceux qui ont des coûts de logement élevés et de faibles revenus », a déclaré mardi le ministre des Gouvernements locaux Bjørn Arild Gram (SP) sur Politisk Kvarter sur Norwegian Broadcasting (NRK).

La semaine dernière, NRK a écrit que le gouvernement prolongerait l’allocation logement supplémentaire pour qu’elle s’applique également en mars et avril. Gram a ensuite déclaré qu’ils proposeraient que l’allocation de logement soit de 1 000 NOK par ménage. En janvier et février, le soutien supplémentaire était de 2 500 NOK.

Découvrez un magnifique Fjord

Selon la Banque nationale norvégienne du logement (Husbanken), 97 000 ménages ont reçu des allocations logement en mars.

Superbe Balade en traineau avec des Huskies

Gram a déclaré mardi que l’allocation logement supplémentaire avait varié depuis son introduction en novembre de l’année dernière. Ensuite, il était juste en dessous de 2 950 NOK avant de descendre à 1 500 NOK, puis de monter à 2 500 NOK.

Ne pas appeler ça une coupe

Il a refusé d’appeler la réduction de 2 500 NOK en janvier et février à 1 000 NOK en mars et avril une réduction.

« Non, nous avons proposé à plusieurs reprises de fournir une aide supplémentaire au logement. Il y a trois décisions différentes sur cinq mois, et maintenant nous proposons une quatrième subvention pour les deux prochains mois », a déclaré Gram.

Il justifie la réduction par le fait que le temps est désormais plus doux et que la consommation d’électricité et le besoin de compensation diminuent.

Le porte-parole de la politique climatique et environnementale du Parti de la gauche socialiste (SV), Lars Haltbrekken, a réagi.

« C’est dommage que vous commenciez par couper le soutien à ceux qui luttent le plus. C’est définitivement une coupe et c’est évidemment une coupe pour tous ceux qui ne sont pas au gouvernement », a-t-il déclaré.

Source : © NTB Norway\.mw / #Norway\.mw / #NorwayTodayFinance

Avez-vous un conseil d’actualité pour Norway\.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous au info@norwaytoday.no