Un groupe d'experts propose de réduire les avantages des voitures électriques afin que les Norvégiens recommencent à utiliser les transports publics - 3

L’administration norvégienne des routes publiques propose plusieurs mesures pour inciter les gens à utiliser à nouveau les transports publics. Entre autres choses, ils proposent des coupes dans les prestations des voitures électriques.

« Nous devons ramener les gens à utiliser les transports en commun », a noté le ministre des Transports Jon-Ivar Nygård dans un communiqué de presse.

Après deux ans de restrictions corona, le trafic automobile est largement revenu à la normale, à 95,6 % du volume de trafic par rapport au trafic en 2019. Dans les transports publics, le volume de trafic s’élève à 67,1 %, par rapport à 2019.

Découvrez les Aurores Boréales

Le ministre des transports et des communications a donc demandé à un groupe d’experts de l’administration norvégienne des routes publiques de proposer des mesures pour inciter davantage de personnes à utiliser les transports publics.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

Plusieurs propositions

A court terme, le groupe de travail propose, entre autres, d’introduire de nouveaux concepts de billetterie, qui ont déjà été mis en place à certains endroits.

Le groupe de travail conseille également au gouvernement d’examiner les possibilités d’organiser des campagnes, des tickets de transport public moins chers et de rendre l’utilisation des voitures et des voitures électriques plus chère et moins avantageuse pour les personnes.

« Pour réduire les avantages de l’utilisation des voitures électriques dans et à proximité des zones urbaines… C’est ainsi que les automobilistes obtiendront des signaux plus précis sur les coûts d’utilisation de la capacité routière », a écrit le groupe de travail dans une lettre au ministère.

A plus long terme, le groupe de travail estime qu’il faut regarder les transports en commun dans leur ensemble et faciliter le choix des transports en commun par rapport à la voiture.

« L’État a déjà versé d’importantes subventions pour maintenir les roues des transports publics en mouvement. Il faut maintenant s’assurer que les entreprises sont autonomes », a déclaré le ministre des Transports.

Source : © NTB Norway\.mw / #Norway\.mw / #NorwayTodayNews

Avez-vous un conseil d’actualité pour Norway\.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous au info@norwaytoday.no