Le secrétaire d'État norvégien au ministère des Affaires étrangères condamne la violence en Suède - 3
Photo : Stefan Jerrevång / TT / NTB

Le secrétaire d’État Henrik Thune au ministère des Affaires étrangères condamne la violence en Suède et, en même temps, prend ses distances avec les actes qui augmentent la polarisation entre les personnes.

Il y a eu de violentes émeutes en Suède pendant plusieurs jours d’affilée. Des manifestants ont attaqué la police lors de rassemblements où le controversé politicien danois Rasmus Paludan a, entre autres, brûlé le Coran.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

Thune a condamné la violence mais a souligné qu’il s’était également éloigné des actes polarisants liés à la foi et à la religion. Il a souligné à la fois la liberté d’expression et la liberté de religion.

« Je condamne la violence que nous voyons maintenant contre la police et les civils dans plusieurs endroits en Suède. Je prends également mes distances avec les actes et les déclarations qui visent à promouvoir la polarisation entre les personnes de confessions ou de religions différentes », a déclaré Thune dans un communiqué envoyé à NTB.

Découvrez un magnifique Fjord

« La liberté d’expression est un droit humain fondamental et la pierre angulaire de toute démocratie. La liberté de religion est également un droit constitutionnel de l’homme. La liberté d’expression est cruciale pour un dialogue ouvert et constructif sur la religion et la foi, et sans liberté d’expression, il n’est pas possible de sauvegarder le droit de pratiquer sa foi ou sa vision de la vie », a noté Thune.

Source : © NTB Norway\.mw / #Norway\.mw / #NorwayTodayNews

Avez-vous un conseil d’actualité pour Norway\.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous au info@norwaytoday.no