Le nombre d'arrivées de réfugiés ukrainiens diminue, selon l'UDI à Norway Today - 3

Au total, 546 nouveaux demandeurs d’asile ukrainiens ont été enregistrés en Norvège la semaine dernière.

Mercredi et mardi, respectivement 92 et 80 nouvelles demandes d’asile de citoyens ukrainiens ont été enregistrées.

Selon les chiffres de la Direction norvégienne de l’immigration (UDI), depuis le 25 février, 16 335 demandes d’asile de réfugiés ukrainiens ont été enregistrées en Norvège.

Découvrez un magnifique Fjord

L’UDI a récemment annoncé qu’elle réduisait son estimation du nombre total de réfugiés ukrainiens qui arriveront en Norvège de 60 000 à 45 000.

Découvrez les Aurores Boréales

« Nous avons suivi de près le nombre de réfugiés arrivés en Norvège ces dernières semaines. Ensemble, l’UDI, le Service national de l’immigration de la police (NPIS), le Kripos, Landinfo, la Direction de la protection civile (DSB) et la Direction de l’intégration et de la diversité (IMDi) ont créé des scénarios pour les arrivées estimées.

« L’évaluation a été ajustée en fonction des arrivées au cours des dernières semaines, de la situation en Ukraine et de la façon dont nous prévoyons la situation dans la période à venir. Notre estimation actuelle est de 40 000 à 50 000. Il y a une incertitude dans ces estimations », Hanne Rygh Holtera déclaré un attaché de presse principal à l’unité de communication de l’UDI. La Norvège aujourd’hui.

La situation actuelle dans les centres d’accueil de réfugiés norvégiens

Rygh Holter a déclaré à Norway\.mw qu’il n’y avait pas de problèmes de capacité dans les centres d’accueil.

« Il n’y a pas de problèmes de capacité dans les centres d’accueil des réfugiés. Nous avons constitué une capacité suffisante et nous constatons maintenant que le nombre d’arrivées diminue. Nous nous attendons à ce qu’un nombre croissant d’Ukrainiens soient installés dans une municipalité. De nombreux centres d’accueil ont été lancés simultanément et nous avons rencontré des difficultés lors de la phase de démarrage », a-t-elle noté.

En outre, elle a également commenté les défis liés à l’aide financière que les réfugiés reçoivent – une question qui a déclenché un débat dans les médias norvégiens.

« Certains des centres d’accueil des réfugiés ont eu des problèmes concernant l’aide financière que les réfugiés reçoivent. Le fait que de nombreux (réfugiés) soient venus en même temps a également présenté des défis dans certains centres d’accueil en termes de paiement aux résidents. Nous sommes en train de résoudre ces défis », a souligné Rygh Holter.

Robin-Ivan Capar est contributeur et éditeur de Norway\.mw.

Source : #Norway\.mw / #NorwayTodayNews

Avez-vous un conseil d’actualité pour Norway\.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous au info@norwaytoday.no