L'année dernière, la Norvège a enregistré ses chiffres de mortalité les plus élevés depuis 2008 - 5
Infirmière - soins intensifsPhoto : Stian Lysberg Solum / NTB

La mortalité a été plus élevée que prévu l’année dernière, et le COVID-19 et les maladies cardiovasculaires ont contribué à l’augmentation, rapporte l’Institut norvégien de santé publique (FHI).

Au total, 41 676 décès ont été enregistrés en Norvège en 2021, le nombre le plus élevé en 13 ans, selon les statistiques publiées par le FHI. L’année dernière, le nombre de morts était plus élevé que prévu.

« Le COVID-19 et plus de décès dus aux maladies cardiovasculaires que prévu ont contribué à une mortalité globale plus élevée en Norvège en 2021, tandis que la mortalité due aux maladies respiratoires telles que la grippe et la pneumonie a été au niveau le plus bas au cours des deux années pandémiques », a déclaré le médecin en chef Guttorm Raknes au FHI a déclaré.

La population norvégienne est en constante augmentation, en partie à cause de l’allongement de l’espérance de vie. Par conséquent, le FHI calcule le nombre de décès pour 100 000 habitants et ajuste la composition par âge. Les calculs de FHI montrent que l’augmentation de l’année dernière est la plus forte augmentation en pourcentage depuis 1999.

Source : © NTB Norway\.mw / #Norway\.mw / #NorwayTodayNews

Avez-vous un conseil d’actualité pour Norway\.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous au [email protected]