Environ 500 parlementaires norvégiens seront contrôlés par le Bureau du vérificateur général - 3
Le Storting norvégien. Photo : Gorm Kallestad / NTB

Le Bureau du vérificateur général enquêtera pour savoir si 500 représentants actuels et anciens du parlement norvégien (Storting) ont utilisé divers mécanismes financiers au Storting conformément à la réglementation.

L’utilisation des logements de banlieue, les indemnités de départ et le remboursement des frais de déplacement seront contrôlés, entre autres.

Découvrez les Aurores Boréales

L’enquête remonte à 2009 et concerne les représentants du Storting et leurs adjoints qui ont passé plus de 100 jours au Storting.

Cela signifie qu’environ 500 représentants ayant utilisé un ou plusieurs des dispositifs financiers seront concernés par l’enquête.

Superbe Balade en traineau avec des Huskies

« En tant que représentant parlementaire, vous occupez la position de confiance la plus importante du pays. Elle impose des exigences particulièrement élevées à l’individu. Par conséquent, il est extrêmement important qu’il y ait un degré élevé de transparence », a déclaré le vérificateur général Karl Eirik Schjøtt-Pedersen dans un communiqué de presse.

En outre, le Bureau du vérificateur général enquêtera pour savoir si le Storting et l’administration du Storting ont géré les régimes conformément à la réglementation et s’il existe des faiblesses dans le contrôle interne.

Le résultat devrait être annoncé au cours du premier trimestre 2023.

Source : © NTB Norway\.mw / #Norway\.mw / #NorwayTodayNews

Avez-vous un conseil d’actualité pour Norway\.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous au info@norwaytoday.no