Tir de masse à Oslo : Deux personnes tuées, dix grièvement blessées, onze légèrement blessées - 3

Un homme de 42 ans a été inculpé de meurtre, de tentative de meurtre et d’actes terroristes après la fusillade dans plusieurs boîtes de nuit du centre d’Oslo samedi.

Deux personnes ont été tuées, dix grièvement blessées et onze légèrement blessées après la fusillade. Aucun des blessés ne présente de blessures mortelles, a déclaré la police lors d’une conférence de presse samedi matin.

La police enquête sur la fusillade dans les boîtes de nuit Per au coin de la rue et le pub gay London Pub sur la place CJ Hambro au palais de justice d’Oslo comme un incident terroriste. Ils pensent qu’il n’y a qu’un seul coupable.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

L’homme, qui a été arrêté, est un citoyen norvégien de 42 ans d’origine iranienne et est connu de la police et du service de sécurité de la police (PST) depuis longtemps.

Superbe Balade en traineau avec des Huskies

Il a plusieurs condamnations antérieures, dont pour port de couteau dans un lieu public.

Pas encore interrogé

La police a pris le contrôle de plusieurs armes, dont une arme automatique. L’homme n’a pas été interrogé par la police samedi matin.

« Nous continuons à travailler pour découvrir ses motivations », a déclaré le procureur Christian Hatlo lors de la conférence de presse.

La police est en dialogue avec l’avocate de l’homme, Cecilie Nakstad.

Hatlo a déclaré que les lieux de la fusillade – en particulier le London Pub – rendent évident l’enquête sur la fusillade en tant que crime de haine potentiel.

La police enquête également pour savoir si la maladie mentale pourrait être un facteur.

Tournage dans les boîtes de nuit

La fusillade a commencé à 1 h 15, lorsque l’homme est venu à la discothèque Per au coin du palais de justice d’Oslo. Des témoins disent qu’il a sorti une arme d’un sac et a commencé à tirer.

Puis l’homme descendit la rue Rosenkrantz jusqu’au pub gay London Pub. Plusieurs témoins ont déclaré à NTB que les invités du pub célébrant la fierté se sont jetés par terre dans la panique lorsqu’ils ont entendu le bruit des coups de feu.

Il y a plusieurs scènes de crime, selon la police, et une grande zone est bouclée. Une enquête technique approfondie était en cours dans la matinée de samedi.

Peu de temps après la fusillade, les gens ont couru dans la rue en panique et ont demandé aux autres de s’éloigner de la zone. Plusieurs coups de feu ont été tirés. L’homme a été interpellé par la police à 1h19.

La police a déclaré avoir reçu de l’aide de personnes sur place.

Défilé des fiertés annulé

Dans le cadre de la fusillade, le défilé de la fierté de samedi, ainsi que d’autres événements liés à la fierté d’Oslo, ont été annulés.

Oslo Pride a annoncé l’information samedi matin, indiquant qu’ils annulaient les événements selon les conseils et les recommandations claires de la police.

« Maintenant, nous allons suivre les recommandations de la police et prendre soin les uns des autres. Nos pensées et notre amour vont aux proches (des victimes), aux blessés et aux autres personnes touchées. Nous serons bientôt à nouveau fiers et visibles », a déclaré Inge Alexander Gjestvang, leader de la Pride d’Oslo, Inger Kristin Haugsevje, et leader de FRI (l’Association pour la diversité des genres et de la sexualité), Inge Alexander Gjestvang, dans un communiqué de presse.

Source : © NTB Norway\.mw / #Norway\.mw / #NorwayTodayNews

Avez-vous un conseil d’actualité pour Norway\.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous au [email protected]