Les autorités norvégiennes ont abattu Freya le morse - 3

Freya, le morse, a été abattu dimanche matin, a fait savoir la Direction des pêches, soulignant que des situations dangereuses à répétition sont devenues un facteur déclenchant de la décision.

« La décision d’euthanasier (le morse) a été prise après une évaluation globale où nous avons conclu que la vie et la santé des personnes pouvaient être en danger », a déclaré Frank Bakke-Jensen dans un communiqué.

L’animal a été abattu par le personnel de la Direction norvégienne des pêches d’une manière responsable du bien-être des animaux, a indiqué la Direction.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

« Un personnel bien formé a effectué l’opération conformément aux routines actuelles pour éliminer les mammifères marins », a ajouté Bakke-Jensen.

Découvrez un magnifique Fjord

Des risques

La Direction des pêches a déclaré à plusieurs reprises que la relocalisation a été considérée comme une alternative pour éloigner les morses de la foule.

« Une éventuelle opération de relocalisation aurait été très compliquée et associée à un risque élevé, cette option a donc été abandonnée », a expliqué Bakke-Jensen.

« Nous avons examiné très attentivement toutes les mesures possibles. Nous sommes arrivés à la conclusion que nous n’avions pas la possibilité de protéger suffisamment le bien-être des animaux avec d’autres mesures », a-t-il déclaré.

La police et l’Autorité norvégienne de sécurité alimentaire ont été prévenues à l’avance. Le morse a maintenant été remis pour être manipulé par des vétérinaires.

Plusieurs situations dangereuses

Freya est apparue à Oslo à la mi-juillet après s’être déplacée de plus en plus vers le nord dans le fjord d’Oslo ces derniers mois.

Elle a attiré de nombreux spectateurs qui voulaient entrevoir le rare visiteur de l’Arctique.

Cependant, l’attention intense signifiait que le morse ne se reposait pas suffisamment, selon les experts. La Direction des pêches et bien d’autres ont exhorté à plusieurs reprises les gens à se tenir à bonne distance de l’animal.

« La semaine dernière, la Direction des pêches a conclu que le risque de situations dangereuses pour les personnes et les animaux était très élevé.

« Malgré des appels répétés, le public n’a pas suivi les recommandations de se tenir à distance des morses, et des situations dangereuses se sont produites à plusieurs reprises », a noté la Direction des pêches.

Source : © NTB Norway\.mw / #Norway\.mw / #NorwayTodayNews

Avez-vous un conseil d’actualité pour Norway\.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous au [email protected]