La Fédération norvégienne de l'automobile demande une méthode de paiement plus simple pour une recharge rapide des véhicules électriques - 3

La Fédération norvégienne de l’automobile (NAF) estime que le gouvernement doit proposer des options de paiement plus simples pour la recharge rapide des voitures électriques et des points de recharge plus grands.

« Aujourd’hui, un conducteur de voiture électrique bien préparé doit avoir 10 à 12 applications de recharge sur son téléphone, et sur chaque application, il doit saisir sa carte bancaire, son nom et son adresse. Si vous perdez ou changez de carte bancaire, vous devez tout refaire. Cela ne fonctionne tout simplement pas », a déclaré Thor Egil Braadland de la NAF.

Cet automne, le gouvernement prévoit de proposer une nouvelle stratégie de recharge. Ce printemps, l’Administration norvégienne des routes publiques et l’Agence norvégienne de l’environnement ont développé la base de connaissances pour ladite stratégie de recharge. Il y est indiqué que le besoin en bornes de recharge rapide en 2030 sera d’environ 11 000 pour les véhicules légers et de 1 500 à 2 000 pour les poids lourds.

Aujourd’hui, en Norvège, il existe environ 4 000 chargeurs rapides pour véhicules légers, alors qu’il n’existe pas de chargeurs rapides pour véhicules plus lourds.

La NAF estime également que davantage de bornes de recharge de grande taille devraient être développées.

« Le modèle norvégien a consisté à construire une paire de chargeurs rapides de 50 kW, ce qui signifie que vous devez vous déplacer et rechercher des points de recharge disponibles si les deux chargeurs sont occupés ou en panne », a déclaré Braadland.

Source : © NTB Norway\.mw / #Norway\.mw / #NorwayTodayNews

Avez-vous un conseil d’actualité pour Norway\.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous au [email protected]