L’ancien défenseur de Manchester United, Rio Ferdinand, a expliqué la principale différence entre Wayne Rooney et Erling Haaland de Manchester City après la victoire des Blues en Ligue des champions contre le Borussia Dortmund.

Haaland était encore une fois sur la feuille de match pour l’équipe de Pep Guardiola alors que City revenait par derrière pour battre Dortmund 2-1 au stade Etihad. Jude Bellingham a donné l’avantage aux visiteurs après avoir terminé un centre de Marco Reus pour rentrer chez lui après Ederson.

À seulement 10 minutes de la fin, John Stones a tenté sa chance depuis le bord de la surface et son tir a été tiré au fond des filets de Dortmund. Quatre minutes plus tard, Haaland a renvoyé le ballon de manière acrobatique pour porter le score à 2-1 pour les Blues.

A LIRE AUSSI : Man City vs Borussia Dortmund comme c’est arrivé

Le Norvégien a prouvé qu’il n’avait pas besoin de beaucoup de touches de balle pour marquer des buts pour City. C’est quelque chose dont Ferdinand a affirmé que l’ancien attaquant de United, Rooney, ne serait pas satisfait.

S’adressant à BT Sport, Ferdinand a déclaré: « Nous avons joué avec Wayne Rooney, s’il marquait un ou deux buts et avait quelques touches, il ne serait pas content. Ce gars est tout le contraire, ‘donnez-moi de petites touches mais beaucoup de buts et je mourrai heureux ». C’est comme ça qu’il est, il respire le football et il s’agit de marquer des buts et de gagner des matchs.

« Ce que j’aime chez lui, les attaquants jeunes et moins jeunes qui auront des touches minimes dans le jeu – il en avait 11 dans le match – qui paniqueront à la recherche du ballon et affecteront la forme de l’équipe pour obtenir plus de touches. Il est calme, il réfléchit « Je veux des buts, je peux avoir trois touches dans le match et si j’en mets une dans la surface et que je marque, je serai heureux. » « 

A LIRE SUIVANT :