Le ministre norvégien des Affaires étrangères Huitfeldt soulèvera la question des décès en détention avec l'Iran - 3
Photo : Håkon Mosvold Larsen / NTB

La ministre des Affaires étrangères Anniken Huitfeldt (AP) a déclaré que la mort d’une Iranienne décédée sous la garde de la police des mœurs est inacceptable et soulèvera la question avec l’Iran.

Mahsa Amini, 22 ans, est décédée des suites de blessures subies lors de sa garde à vue par la police des mœurs.

Selon la police, elle est décédée des suites de problèmes cardiaques, mais des témoins oculaires disent qu’elle a été battue par la police. Le jeune homme de 22 ans a été arrêté pour avoir enfreint le code vestimentaire strict du pays, qui, entre autres, oblige les femmes à se couvrir les cheveux.

« Nous en parlerons aux autorités iraniennes », a déclaré Huitfeldt à Nettavisen à New York, où le ministre des Affaires étrangères assiste à l’Assemblée générale des Nations Unies.

Elle a souligné qu’il s’agissait d’une question importante et que la Norvège était d’accord avec la déclaration de l’UE à ce sujet.

« Ce qui lui est arrivé est inacceptable, et les auteurs de ce meurtre doivent être tenus pour responsables », a écrit le service extérieur de l’UE.

Il a également ajouté que « les autorités iraniennes doivent veiller à ce que les droits fondamentaux des citoyens soient respectés et à ce que les personnes privées de liberté ne soient pas maltraitées ».

Source : © NTB Norway\.mw / #Norway\.mw / #NorwayTodayNews

Avez-vous un conseil d’actualité pour Norway\.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous au [email protected]