Eide inquiet des négociations climatiques en prolongation en Egypte - 7

Eide inquiet des négociations climatiques en prolongation en Egypte - 9

– Préoccupé par le statut de la COP27. Nous ne sommes toujours pas sûrs de pouvoir réitérer les engagements concernant l’objectif de 1,5 degré de Glasgow, écrit-il sur Twitter Samedi matin.

– Un travail acharné est en cours pour sauver le sommet, ajoute-t-il.

Le sommet de l’ONU sur le climat en Égypte devait initialement se terminer vendredi, mais des désaccords sur un certain nombre de questions ont conduit à la poursuite des négociations samedi.

Pas de déclaration finale adoptée

Une déclaration finale n’a pas encore été adoptée. Et ce qui est actuellement sur la table n’est pas suffisant pour atteindre l’objectif de 1,5 degré, estime Eide.

– En ce moment je trouve ça très exigeant, dit-il à NRK.

– Si cela se passe comme prévu, cela pourrait être un affaiblissement par rapport à Glasgow dans une année où nous devons passer à autre chose, ce qui m’inquiète beaucoup, dit-il.

Il dit que cela fait partie des économies émergentes qui veulent continuer à croître et qui ne veulent pas mettre de limites à leurs émissions. Maintenant, nous travaillons dur pour parvenir à un accord entre les délégués, dit-il.

– Nous courons presque entre les délégations et les groupes ici pour contribuer à un meilleur résultat. Il est beaucoup trop tôt pour déclarer cette réunion un échec, mais nous sommes mentalement préparés à toutes les issues, dit-il.

L’UE n’abandonnera pas l’objectif de 1,5 degré

Plus tôt samedi, le commissaire européen au climat Frans Timmermans a déclaré qu’il était inacceptable d’abandonner l’objectif de 1,5 degré même si les négociations sur le climat à la COP27 ne se déroulent pas comme prévu.

– Nous ne pouvons pas accepter que l’objectif de 1,5 degrés meure ici et aujourd’hui, signe Timmermans Twitter Samedi matin.

– L’UE est unie dans nos ambitions d’aller de l’avant et de construire sur ce que nous avons convenu à Glasgow, écrit Timmermanns, se référant au sommet sur le climat de l’année dernière en Ecosse.

L’objectif, qui a été fixé dans l’Accord de Paris en 2015, est que les pays du monde s’efforcent de maintenir le réchauffement climatique bien en dessous de 2 degrés, et de préférence jusqu’à 1,5 degré.

La COP27 devait s’achever vendredi à Charm el-Cheikh en Égypte, mais est allée en prolongation faute d’accord entre les délégués.(Conditions)Copyright Dagens Næringsliv AS et/ou nos fournisseurs. Nous aimerions que vous partagiez nos cas en utilisant des liens, qui mènent directement à nos pages. La copie ou d’autres formes d’utilisation de tout ou partie du contenu ne peuvent avoir lieu qu’avec une autorisation écrite ou dans la mesure permise par la loi. Pour plus de termes voir ici.