Telenor perd un client majeur - Les clients mobiles de Fjordkraft sont transférés à Telia - 3

Le 1er septembre, Birgitte Engebretsen a pris la direction de Telenor Norway lorsque son prédécesseur Petter-Børre Furberg est devenu le PDG nordique du groupe. Après trois mois dans le fauteuil du chef, Engebretsen perd une importante source de revenus.

Fjordkraft a conclu un accord avec son concurrent Telia pour utiliser son réseau mobile, selon un message vendredi matin.

Outre l’électricité, Fjordkraft propose également la téléphonie mobile. La société est aujourd’hui le plus grand acteur mobile du pays sans Internet. Au troisième trimestre, la société comptait 143 000 clients mobiles. Jusqu’à présent, ces utilisateurs mobiles étaient connectés au réseau mobile de Telenor.

– Nous sommes très heureux que Fjordkraft ait choisi Telia et sommes impatients d’accueillir ses clients mobiles sur le réseau 5G le plus développé de Norvège, a déclaré Stein-Erik Vellan, PDG de Telia Norway.

Nouvelle compagnie

Dans le cadre du transfert, une nouvelle société sera créée sous le nom de Fjordkraft Mobil as, dont Telia détiendra 39 pour cent. Il sera réglé sous la forme d’un règlement en espèces d’environ 120 millions de NOK, ce qui valorise la nouvelle société à 385 millions de NOK.

Le prix d’achat final sera basé sur le nombre d’abonnés transférés à Telia, est-il précisé.

L’accord signifie que les clients mobiles de Fjordkraft seront déplacés vers le réseau mobile de Telia au cours du deuxième trimestre 2023. Fjordkraft as détiendra la part restante de 61 % de la nouvelle société.

– L’activité mobile de Fjordkraft s’est développée pour devenir le plus grand des fournisseurs de téléphonie mobile sans son propre réseau. Avec Telia, nous serons en mesure de développer davantage cette activité avec des offres et des services plus attractifs pour les clients mobiles », a déclaré le PDG de Fjordkraft, Magnar Øyhovden, dans un communiqué de presse.

Mise à jour d’Elmera

Elmera, propriétaire de Fjordkraft, fournira également une mise à jour pour le quatrième trimestre.

Il y est indiqué que l’entreprise s’attend à un résultat d’exploitation ajusté négatif au quatrième trimestre de cette année, et il fait référence, entre autres, aux fortes fluctuations du marché au comptant de l’électricité.

« L’entreprise ne s’attend donc pas à atteindre ses objectifs pour 2022 », précise-t-elle dans un communiqué de la Bourse.

Pour l’ensemble de 2023, l’entreprise s’attend à un bénéfice d’exploitation ajusté d’environ un demi-milliard de couronnes.

« En raison de la hausse des taux d’intérêt et des prix toujours élevés sur le marché à terme de l’électricité, on s’attend à ce que les coûts d’intérêt liés aux achats d’électricité augmentent considérablement en 2023 par rapport à cette année », écrit la société.

La société présentera le rapport complet du quatrième trimestre le 16 février de l’année prochaine.

(Conditions)Copyright Dagens Næringsliv AS et/ou nos fournisseurs. Nous aimerions que vous partagiez nos cas en utilisant des liens, qui mènent directement à nos pages. La copie ou d’autres formes d’utilisation de tout ou partie du contenu ne peuvent avoir lieu qu’avec une autorisation écrite ou dans la mesure permise par la loi. Pour plus de termes voir ici.