La société technologique Meltwater a annoncé mercredi soir que les fonds de rachat Altor et Marlin rachèteraient la société pour l’équivalent de 18 NOK par action. Cela représente un total de 5,6 milliards de NOK.

Cela correspond à une prime de soumission de 36% par rapport au cours de clôture de mercredi. Dans le même temps, l’offre représente moins de la moitié du prix auquel la société est devenue publique – même alors avec Altor comme actionnaire.

La société rapporte que le conseil d’administration soutient à l’unanimité l’offre. L’objectif des enchérisseurs est de radier la société.

Le fondateur et président en exercice, Jørn Lyseggen, détient 28,5 % des actions de Meltwater. Sur la base du prix d’acquisition de 18 NOK par action, cela équivaut à 1,6 milliard de NOK.

41 % pour les acquisitions

L’offre est conditionnelle à ce qu’au moins 95 % des actionnaires votent pour accepter l’offre. Le seuil sera abaissé à 80% si les actionnaires de Meltwater votent en faveur de certaines mesures de restructuration, indique le rapport.

Altor et Marlin ont déjà reçu une acceptation préalable irrévocable des actionnaires qui représentent ensemble 29% de la société – en d’autres termes, Fountain Venture, la société de Lyseggen. Avec la participation d’Altor dans Meltwater via la société de portefeuille Big Data Holding, un total de 41 % des voix sont obtenues en faveur d’une acquisition.

Les fonds de rachat devraient faire une offre réelle à la fin du premier trimestre 2023.

On sait depuis la mi-septembre 2022 que l’entreprise envisageait des « alternatives stratégiques ». La grande banque JP Morgan et DNB Markets ont été nommés comme conseillers.

Loin de la valeur en bourse

L’entreprise, qui fournit des logiciels en tant que service, entre autres, à l’industrie des médias, a beaucoup souffert en bourse depuis son introduction en bourse fin 2020 et a chuté de 50% en 2022.

Meltwater est entré en bourse à une époque où les investisseurs se jetaient sur tout ce qui sentait le virage vert et les actions de croissance, de préférence dans la technologie. Le prix de la société était alors de 11,4 milliards de NOK et a continué tout droit dans les semaines qui ont suivi l’inscription.

L’action a connu son cours de clôture le plus élevé début janvier 2021, avec 64,5 NOK par action, ce qui correspond à environ 20 milliards de NOK. Puis ça s’est retourné, et le stock a chuté presque continuellement depuis le printemps 2021.

DN a écrit au début de l’été sur les candidats à la reprise d’Oslo Børs, à l’époque où Meltwater était considérée comme l’une des entreprises les plus en vogue. Il a également été souligné qu’une grande partie de la baisse de la part de Meltwater était due aux tendances du marché plutôt qu’à des nouvelles négatives de la société.

Altor, qui détient donc toujours 12% de la société, a été impliqué avant l’introduction en bourse et a en fait également été quelque peu vendu dans le cadre de l’introduction en bourse de Meltwater.

Lyseggen, d’autre part, a vendu en quelques tours. Début 2021, il a vendu des actions pour près de 350 millions de NOK, puis pour 800 millions de NOK en février 2022, à des prix de 49 NOK et 21 NOK, respectivement, selon le site Web de Holdings.

(Termes)Copyright Dagens Næringsliv AS et/ou nos fournisseurs. Nous aimerions que vous partagiez nos cas en utilisant des liens, qui mènent directement à nos pages. La copie ou d’autres formes d’utilisation de tout ou partie du contenu ne peuvent avoir lieu qu’avec une autorisation écrite ou dans la mesure permise par la loi. Pour plus de termes voir ici.