Baisse depuis le début à la Bourse d'Oslo - 3

Oslo Børs chute dès le départ, après la précédente hausse globale de près de 3 %.

La saison des résultats se poursuit cette semaine et un certain nombre d’entreprises présenteront leurs rapports trimestriels :

  • Mardi, Hydro, Orkla et Sats présentent leurs rapports.
  • Mercredi suit Vår Energi et Mowi.
  • Norwegian et Autostore arriveront jeudi.
  • Vendredi, Aker présentera des chiffres.

Transfère la propriété à la fille

Avant l’ouverture de la Bourse, Norcod avait annoncé des conséquences « significatives » suite à l’affaire prudentielle.

Suite à une décision de la Direction des pêches, Norcod a modifié le plan d’abattage et de production de la génération 2021 de poissons en mer. Les conséquences sont une baisse importante des revenus et une augmentation du coût au kilo.

Dans deux annonces boursières distinctes lundi matin, il devient clair que l’investisseur Jan Haudemann-Andersen a transféré 90% du capital social de la société d’investissement Datum à sa fille, Alexandra Haudemann-Andersen.

C’est à travers les sociétés d’investissement de Datum que Haudemann-Andersen contrôle une grande partie de sa capitalisation boursière.

Chiffres de l’inflation

Les investisseurs attendent cette semaine de nouvelles statistiques économiques, notamment la croissance des prix aux États-Unis, les statistiques de croissance au Japon et les chiffres de l’emploi en Australie et en Corée du Sud.

Singapour a présenté des statistiques de croissance pour 2022 et celles-ci montrent une croissance économique pour l’ensemble de l’année de 3,6 %. L’activité a ralenti vers la fin de l’année et la croissance est passée de 4 % au troisième trimestre à 2,1 %. C’était plus faible que le consensus de 2,1 %.

« La croissance économique s’est fortement affaiblie au quatrième trimestre et nous pensons qu’elle restera faible et bien en deçà de la tendance. La raison en est le niveau de taux d’intérêt le plus élevé depuis de nombreuses années et la faiblesse de la demande mondiale nous pèse », écrit Capital Economics dans une note.

La société de notation Moody’s a abaissé la note de crédit de quatre sociétés du groupe indien Adani de « stable » à « négative ». Les analystes de Moody’s se réfèrent au rapport de Hindenburg Research qui « met en lumière des problèmes de management dans le groupe ».

(Conditions)Copyright Dagens Næringsliv AS et/ou nos fournisseurs. Nous aimerions que vous partagiez nos cas en utilisant des liens, qui mènent directement à nos pages. La copie ou d’autres formes d’utilisation de tout ou partie du contenu ne peuvent avoir lieu qu’avec une autorisation écrite ou dans la mesure permise par la loi. Pour plus de termes voir ici.