Mise en service du champ Frosk d'Aker BP - 5

Aker BP a annoncé que le Développement du champ de Frosk dans la région d’Alvheim a été achevé avec succès et la production a commencé dans les délais et le budget prévus, 18 mois seulement après la présentation du plan de développement et d’exploitation (PDO). Frosk est exploité par Aker BP, avec Vår Energi comme partenaire..

Photo - voir la légende

Le projet Frosk a été réalisé avec une grande qualité, dans le respect des délais et du budget par l’équipe de projet d’Aker BP, en étroite collaboration avec nos fournisseurs. C’est un excellent exemple de ce que nous pouvons réaliser avec le modèle d’alliance, en travaillant comme une seule équipe avec nos fournisseurs vers un objectif commun avec des incitations partagées. Frosk est également une excellente illustration de la manière dont nous pouvons accroître la valeur de nos champs existants grâce à une production plus élevée et à l’extension de leur durée de vie, ainsi qu’à la réduction des coûts unitaires et de l’intensité des émissions ». déclare le PDG d’Aker BP, Karl Johnny Hersvik..

Le champ de Frosk est relié au FPSO d’Alvheim en mer du Nord par l’intermédiaire de l’infrastructure sous-marine existante et utilise la capacité existante des installations de traitement avec seulement une augmentation marginale de la consommation d’énergie et des émissions de CO2.

Le projet Frosk a été réalisé dans les limites de l’investissement initial estimé à environ 2 milliards de couronnes norvégiennes (environ 230 millions de dollars). Les réserves récupérables de Frosk sont estimées à environ 10 millions de barils d’équivalent pétrole (mmboe).

La zone d’Alvheim fait partie des actifs les plus efficaces du plateau continental norvégien, et la base de ressources s’est multipliée depuis le démarrage. C’est le résultat d’une exploration ciblée et du développement des réservoirs, de l’innovation technologique et surtout d’une collaboration unique avec des fournisseurs clés dans le cadre du modèle d’alliance d’Aker BP.

Grâce à ce modèle d’alliance, Alvheim bénéficie d’une continuité au niveau des plates-formes, des navires, des installations et du personnel. Il s’agit d’un facteur clé de succès qui permet de transférer les enseignements et d’améliorer continuellement les méthodes et la technologie d’un projet à l’autre.

Frosk est le premier des trois nouveaux projets de raccordement sous-marin au FPSO d’Alvheim, avec Kobra East &amp ; Gekko dont la mise en service est prévue pour début 2024 et Tyrving dont la mise en service est attendue pour 2025.

Lien de l’article original

Source : Aker BP