La Norvège, membre de l'OTAN, va faire don d'avions de combat F-16 à l'Ukraine, devenant ainsi le troisième pays à le faire - 3

Un F-16 Fighting Falcon danois s’élève après avoir décollé de la base aérienne de l’OTAN de Sigonella, en Sicile, dans le sud de l’Italie, en mars 2011. Photo par Antonio Condorelli/Reuters

COPENHAGUE, Danemark (AP) – La Norvège, membre de l’OTAN, va faire don d’avions de combat F-16 à l’Ukraine, a déclaré jeudi le Premier ministre norvégien Jonas Gahr Støre, dans le contexte de la difficile contre-offensive de Kiev contre la Russie.

S’adressant à l’agence de presse norvégienne NTB à Kiev où il a effectué une visite à l’occasion du Jour de l’Indépendance de l’Ukraine, Gahr Støre a déclaré que la Norvège fournira des avions F-16 à l’Ukraine mais qu’il y en aura probablement moins de 10.

Gahr Støre a déclaré avoir informé le président ukrainien Volodymyr Zelenskyy du don d’avions et que la Norvège discuterait du nombre d’avions ainsi que du calendrier de transfert avec Kiev et d’autres pays alliés.

« Mais l’Ukraine peut compter sur la Norvège pour apporter sa contribution », a ajouté M. Gahr Støre.

La Norvège serait le troisième pays européen, après les Pays-Bas et le Danemark, à faire don d’avions F-16.

L’Ukraine réclame depuis longtemps ces avions de combat sophistiqués qui lui donneraient un avantage au combat. Elle a récemment lancé une contre-offensive prévue de longue date contre les forces du Kremlin sans couverture aérienne, plaçant ses troupes à la merci de l’aviation et de l’artillerie russes.

LIRE LA SUITE : L’échec de la mission lunaire russe soulève des questions sur l’état du programme spatial

En février, la Norvège, riche en pétrole, a annoncé qu’elle faisait don de 75 milliards de couronnes (7 milliards de dollars) à Kiev dans le cadre d’un programme de soutien sur cinq ans, ce qui fait de la Norvège l’un des plus grands donateurs au monde pour l’Ukraine.

L’argent sera réparti de manière égale entre l’aide militaire et l’aide humanitaire sur cinq ans, à raison de 15 milliards de couronnes (1,4 milliard de dollars) par an.

Gahr Støre avait annoncé plus tôt jeudi que la Norvège ferait également don de missiles antiaériens à l’Ukraine, déclarant que « la défense aérienne est essentielle à la capacité de l’Ukraine de protéger à la fois la population civile, les infrastructures de première ligne et les unités militaires contre tout type d’attaque aérienne russe ».

« Il s’agit de l’une des plus importantes donations norvégiennes de matériel militaire à l’Ukraine à ce jour », a déclaré Gahr Støre dans un communiqué.

Le gouvernement norvégien affirme depuis longtemps qu’il envisage d’envoyer des F-16 en Ukraine. En janvier, la Norvège a reçu le premier des 52 F-35 qu’elle a commandés. Ces nouveaux avions de combat sont destinés à remplacer la flotte norvégienne de F-16.

La semaine dernière, les Pays-Bas et le Danemark ont annoncé qu’ils feraient don d’avions F-16. Le Danemark a déclaré qu’il fournirait 19 avions, tandis que les Pays-Bas n’ont pas précisé le nombre d’avions qu’ils donneraient.

En début de semaine, le président ukrainien Volodymyr Zelenskyy a effectué une tournée dans plusieurs pays européens, dont les Pays-Bas et le Danemark, mais n’a pas visité la Norvège.

A gauche :
Un F-16 Fighting Falcon danois s’élève après avoir décollé de la base aérienne de l’OTAN de Sigonella, dans le sud de l’île italienne de Sicile, en mars 2011. Photo par Antonio Condorelli/Reuters