Studio d'information : Dernières nouvelles - Personne accusée du meurtre de Jonas Aarseth Henriksen - 3

Plusieurs sociétés de jeux qui opéraient illégalement en Norvège se retirent désormais. L’Autorité norvégienne des loteries estime qu’elle peut contribuer à prévenir la dépendance au jeu. Photo d’illustration : Erlend Aas / NTB

Les sociétés de paris derrière Betsson, ComeOn et Unibet opèrent illégalement en Norvège depuis plusieurs années. C’est la conclusion du Lotteritilsynet après une inspection. Aujourd’hui, les entreprises se retirent.

– Il s’agit d’entreprises qui ne sont pas autorisées à proposer ou à commercialiser des jeux de hasard aux Norvégiens, déclare Henrik Nordal, directeur du département de l’Autorité des loteries et des fondations, dans un communiqué de presse.

Ce sont les sociétés derrière Unibet, Mariacasino, Storspiller, Bingo, Betsson, Betsafe, NordicBet, Norgesautomaten, CasinoEuro, ComeOn, Bet365, Folkeriket, GetLucky, Mobilebet et Mobilautomaten qui se retirent désormais.

L’inspection met en garde contre davantage d’inspections contre les entreprises illégales.

– Les entreprises qui ne se retirent pas du marché norvégien risquent de voir leurs sites Web bloqués l’année prochaine lorsque de nouvelles réglementations seront mises en place. Cela signifie que les joueurs norvégiens seront arrêtés s’ils tentent d’accéder à l’une de ces pages, explique Nordal.