Coupe d'acier pour Johan Sverdrup - 3

Le lundi 15 février 2016, le maire de Haugesund, Arne-Christian Mohn, a démarré la machine de découpe de l’acier pour la plate-forme de forage Johan Sverdrup.

Ceci marque le début de la construction de la plate-forme de forage Johan Sverdrup sur le chantier d’Aibel à Haugesund.

« Aibel a remporté le contrat pour la construction de la plate-forme de forage il y a environ un an. Après un vaste processus de planification et d’ingénierie, il est agréable de commencer la construction de la première des quatre structures supérieures pour le projet Johan Sverdrup », a déclaré Kjetel Digre, vice-président senior de Statoil pour le projet Johan Sverdrup.

Allez voir les Baleines en Catamaran

« Plus de 14 000 personnes sont impliquées au quotidien dans le projet Johan Sverdrup en 2016, dont 1000 travaillent pour Aibel en Norvège. Nous voyons maintenant l’effet de la compétitivité de l’industrie norvégienne, remportant la plupart des principaux contrats et livraisons d’équipements pour Johan Sverdrup. Nous dépendons de toutes ces personnes pour réussir à livrer le projet dans les délais, à la qualité requise et surtout, sans aucun incident HSE », explique Digre.

Découvrez un magnifique Fjord

Le contrat de construction de la plate-forme de forage Johan Sverdrup a été attribué à Aibel en février 2015. Les travaux d’ingénierie de surface sont réalisés dans le bureau Asker d’Aibel, où se trouve également l’équipe de projet de Statoil.

Les 22 500 tonnes de topsides se composeront de trois modules, dont un sera construit sur le chantier de Haugesund, un sur le chantier Deeline en Thaïlande et un sur le chantier de Nymo à Grimstad. Les modules seront assemblés sur le chantier d’Aibel à Haugesund à l’automne 2017, avant l’installation de la plate-forme sur le terrain en 2018.

À l’été 2015, les gabarits de pré-perçage ont été installés sur le terrain. Le Atlantique des grands fonds semi-submersible commencera le pré-forage des puits sur le terrain en mars 2016.

« La plate-forme la plus complexe du champ de Johan Sverdrup, la plate-forme de forage, sera mise en service fin 2018. Nous commencerons ensuite à introduire progressivement les puits pré-forés avant le début de la production du champ fin 2019 », a déclaré Digre.

L’évolution des coûts du projet Johan Sverdrup a été positive. Jusqu’à présent, l’estimation des investissements pour la première phase du développement a été réduite de 12 %.

« Nous sommes sur la bonne voie dans le projet et avons constaté une évolution positive des coûts. Il s’agit encore d’un stade précoce de la mise en œuvre du projet : ce qui compte maintenant, c’est de rester concentré tout au long du processus », conclut Digre.

Source : statoil.com / Norway.mw