La Norvège intensifie son aide humanitaire au Sahel - 3

La Norvège augmente son aide humanitaire au Sahel à 70 millions NOK en 2016. « La situation humanitaire dans la région du Sahel est désastreuse. Les crises alimentaires et nutritionnelles, les conflits armés, le changement climatique et la croissance démographique rapide font des ravages », a déclaré le ministre des Affaires étrangères Børge Brende, qui s’est rendu au Mali la semaine dernière.

M. Brende s’est rendu dans la capitale malienne, Bamako, en compagnie de la ministre de la Défense Ine Eriksen Søreide.

« Avec cette importante contribution, la Norvège envoie un signal clair concernant son soutien humanitaire accru aux pays du Sahel », a déclaré M. Brende.

Superbe Balade en traineau avec des Huskies

L’aide humanitaire fournie par la Norvège sera acheminée par l’intermédiaire de l’ONU, d’organisations humanitaires et du système de la Croix-Rouge. M. Brende a également annoncé un soutien de 70 millions de NOK pour l’éducation au Sahel et de 20 millions de NOK pour les efforts visant à renforcer la police et le système judiciaire dans le nord du Mali.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

Une personne sur six au Sahel n’a pas assez à manger et environ six millions d’enfants dans la région souffrent de malnutrition. Les perspectives d’avenir de millions de familles au Sahel sont très incertaines. Outre les défis chroniques de l’insécurité alimentaire, de la malnutrition et des épidémies, les conflits violents dans la région obligent un nombre croissant de personnes à fuir leur foyer.

L’ONU a estimé que près de 2 milliards de dollars seraient nécessaires pour répondre aux besoins humanitaires dans la région du Sahel en 2016. Jusqu’à présent, seuls 10 % de ce montant ont été fournis par des donateurs internationaux.

« La Norvège partage les préoccupations de la communauté internationale concernant les développements au Sahel. Les besoins humanitaires sont immenses, car une crise cède la place à la suivante. De nombreuses personnes doivent également vivre avec la menace constante de l’extrémisme violent », a déclaré M. Brende.

La population civile de la région instable du Sahel a subi crise après crise pendant de nombreuses années, en raison à la fois de conflits armés et de catastrophes naturelles. Dans plusieurs pays de la région, la gouvernance est faible et les défis humanitaires sont majeurs. À l’heure actuelle, les perspectives d’avenir de la population jeune en croissance rapide sont sombres. Cela conduit à une augmentation de la migration et crée en même temps un terrain fertile pour le crime organisé, la contrebande et le terrorisme.