Les armateurs pessimistes pour l'avenir - 6 sur 10 s'attendent à des performances plus faibles - 3
Sturla Henriksen dans la compagnie maritime associée.Photo : Berit Roald / NTB scanpix

La crise pétrolière affecte durement l’industrie du transport maritime. Les armateurs s’attendent à des résultats plus faibles, à encore plus de navires et de plates-formes désarmés et à des réductions importantes de ses effectifs.

Les sombres perspectives pour 2016 sont révélées dans le dernier rapport économique de la NSA. Le rapport sera remis au Premier ministre Erna Solberg (H) mardi après-midi, avec le message que la crise pétrolière a frappé de plein fouet l’industrie maritime : un total de 7 300 employés de l’industrie licenciés ou licenciés l’année dernière. Cette année, les armateurs s’attendent à de nouvelles réductions d’effectifs d’environ 4 300 employés.
Seuls 23 pour cent des armateurs s’attendent à un meilleur résultat cette année. Environ 60% s’attendent à des résultats d’exploitation plus faibles.
101 navires offshore ont été désarmés début mars. D’ici juillet, cela devrait augmenter de 10 navires supplémentaires.
Le nombre d’appareils de forage mis en place devrait passer de 16 à 23 d’ici juillet.
Malgré les faibles performances de 2016, la flotte norvégienne restera la sixième au monde. L’industrie maritime compte environ 110 000 employés et une valeur de 190 milliards, selon l’association.

Source : NTB scanpix / Norway.mw

Allez voir les Baleines en Catamaran