La police au courant d'un éventuel nouvel itinéraire de trafic dans le nord - 3
Photo Mourmansk..Photo: Bjørn Sigurdsøn / SCANPIX

Le service de police de l’immigration (PU) n’a constaté aucun changement dans les arrivées de réfugiés dans le nord depuis la mise en place de l’accord UE / Turquie, mais est au courant des tentatives de se rendre en Norvège par voie maritime.

La police russe est à la recherche de trafiquants d’êtres humains à Mourmansk qui auraient proposé d’amener des réfugiés de la péninsule de Kola en Norvège dans leurs bateaux moyennant une grosse somme d’argent, écrit le journal Dagbladet. Le commerce a été découvert par les autorités russes avant que les bateaux ne jettent l’ancre.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

La responsable des communications de PU, Cecilie Johansen, a déclaré que rien n’indiquait qu’une telle voie émergerait. Elle souligne que les réfugiés n’ont jamais quitté la ville russe. Johansen dit que PU ne peut pas exclure qu’une nouvelle route puisse apparaître dans le nord.

– Nous ne pouvons pas exclure que les réfugiés puissent à nouveau venir au poste frontière de Storskog, dit-elle.

Superbe Balade en traineau avec des Huskies

Selon les médias russes, deux groupes de réfugiés ont acheté le voyage en bateau vers la Norvège. L’un était composé d’une dizaine de personnes originaires de Syrie et d’Egypte, l’autre d’un nombre indéterminé de personnes originaires d’Iran et du Bangladesh. Après avoir été transportés à Mourmansk dans des voitures, ils ont été placés dans des appartements en attendant les bateaux qui devaient les emmener en Norvège, écrit news.ru.

Les réfugiés qui devaient se rendre en Norvège dans les bateaux avaient des visas touristiques. Ils seront envoyés hors de Russie.

Source : NTB scanpix / Norway\.mw