Manifestations contre la garde d'enfants norvégienne - 3
Oslo. »Renvoyez les enfants à la maison maintenant ». Photo : Ole Berg-Rusten/ NTB Norway\.mw Photo : Ole Berg-Rusten / NTB Norway\.mw

Sous des slogans comme « Renvoyez les enfants à la maison maintenant », une centaine de manifestants se sont rassemblés samedi devant le parlement pour montrer leur opposition à la garde d’enfants.

De nombreux manifestants étaient eux-mêmes des parents dont les enfants avaient été enlevés par les autorités chargées de la garde d’enfants. Des manifestations similaires devaient également avoir lieu dans près de 60 villes de 20 pays, selon les organisateurs.
– Nous avons mobilisé et rassemblé les gens par le biais des médias sociaux, Alf Magne Henriksen du groupe « la garde d’enfants que nous voulons mettre fin » a informé l’agence de presse NTB.
Il ne veut pas révéler qui le groupe s’est allié aux États-Unis et à plusieurs pays européens, où des manifestations sont également prévues.
– C’est secret. Mais ce n’est pas la fin. Nous ne nous arrêterons pas tant que le système actuel de garde d’enfants n’aura pas pris fin, dit Henriksen.

Découvrez les Aurores Boréales

Attiré l’attention
L’un des problèmes qui ont conduit à la manifestation est celui d’un couple norvégien-roumain, résidant à Naustdal dans le Sogn og Fjordane, qui s’est fait enlever ses cinq enfants en novembre dernier et a été accusé de violence domestique.
L’affaire a attiré l’attention au-delà de la Norvège. Dans la capitale roumaine, Bucarest, au moins 7 000 personnes ont manifesté samedi en soutien au jeune couple, et le même jour, la chaîne de télévision britannique BBC a diffusé un documentaire critique sur l’affaire.

Source : NTB scanpix / Norway\.mw