La crise pétrolière a fait 25 000 emplois de moins - 3
Réservoirs d’huile.Photo: pixabay.com

Les temps difficiles dans l’industrie pétrolière affectent davantage les entreprises qui fournissent des services à l’industrie pétrolière que l’industrie pétrolière elle-même. Ce sont les derniers chiffres de Statistics Norway (SSB).

L’emploi dans l’industrie pétrolière et les industries qui fournissent des services à l’industrie pétrolière, a été réduit de 25 000 personnes, passant de 232 000 en 2013 à 207 000 en 2015, selon un rapport de Statistics Norway.
Il équivaut à peu près à l’augmentation du chômage au cours de la même période. La forte baisse a entraîné une réduction de l’emploi lié à l’industrie pétrolière de 8,7 % de l’emploi total en 2013 à 7,5 % en 2015.
Au cours de la même période, l’emploi dans l’industrie pétrolière a diminué d’environ 2 500 personnes. Cela ne représente que 10 % de la baisse de l’emploi dans toutes les industries liées à l’industrie pétrolière.
Ce sont notamment les industries qui fournissent des services à l’industrie pétrolière qui ont perdu l’essentiel de l’activité réduite en mer du Nord. Mesurée en nombre d’employés, la catégorie « autres services privés » est la plus importante. Cette catégorie comprend les agences, et ici les chiffres montrent que le personnel a été réduit de plus de 10 000 personnes, passant d’environ 90 000 employés en 2013 à un peu moins de 80 000 employés l’année dernière. Par ailleurs, ce sont surtout les industries de la construction navale et de l’ingénierie qui ressentent le recul de 62 400 salariés en 2013 à 54 400, soit une baisse de 8 000 salariés.
L’industrie pétrolière est très importante pour la Norvège. Les investissements, la consommation intermédiaire et les coûts de main-d’œuvre représentaient l’intégralité de 13,3% du PIB total sur le continent en 2013.

Source : NTB scanpix / Norway.mw

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

—————-