Plus de personnes qu'avant le retrait de leur demande d'asile - 3
Logo IUD. Photo Norvège Aujourd’hui Médias

Un sur cinq ayant demandé l’asile en Norvège de janvier à mai, a ensuite changé d’avis et a retiré sa demande. Beaucoup ont également demandé une aide pour retourner dans leur pays d’origine.

La Direction de l’immigration a traité 9 151 demandes d’asile entre janvier et mai. Parmi celles-ci, 1 700 demandes, soit 18,5 % du nombre total de demandes, ont été retirées, selon P4.
– Nous n’avons jamais connu autant de demandes retirées dans le passé, explique Vesna Curk, responsable administrative du service d’asile de la Direction de l’immigration.
En outre, 1415 personnes ont demandé une aide pour retourner dans leur pays d’origine.
La proportion de ceux qui ont retiré leur demande de janvier à mai est plus élevée que pour l’ensemble des années 2015 et 2014. L’année dernière, 804 demandeurs d’asile sur 11 884 ont choisi de retirer leur demande, alors qu’il y a deux ans 442 demandeurs d’asile sur 10 056 ont fait de même. Cela signifie que ce sont respectivement 6,7 et 4,4 % qui ont retiré leur candidature au cours de ces deux années.
Parmi ceux qui ont retiré leur demande d’asile cette année, 474 sont des Irakiens, 297 des Syriens et 270 des Afghans.
– Il y a pas mal de candidats syriens qui n’ont pas voulu attendre que leur demande soit traitée. Certains s’attendaient également à trouver un endroit où vivre et travailler, ce qui n’a pas été le cas. C’est peut-être surtout la dernière partie qui les a fait changer d’avis, dit Curk.

Découvrez un magnifique Fjord

Source : NTB scanpix / Norway\.mw