Les deux tiers de la couronne navale à l'étranger vont aux Norvégiens - 3

Les ressortissants étrangers résidant à l’étranger ont reçu l’année dernière 2,4 milliards de Nav. Mais près des deux tiers des 6,8 milliards de Nav envoyés hors du pays l’année dernière, sont allés aux Norvégiens.

Il est montré dans une analyse que Nav a mis en œuvre des paiements de Nav aux personnes résidant à l’étranger. Nav a examiné comment 407 milliards d’argent de soutien s’est retrouvé l’année dernière, et l’a ventilé en adresse résidentielle, ainsi que les tendances à partir de 2010.
La plupart aux Norvégiens
L’image globale est que les ressortissants norvégiens ont reçu 65% des transferts Nav qui sont sortis du pays l’année dernière, tandis que 35% sont allés à des ressortissants étrangers vivant à l’étranger.
L’analyse montre que plus des trois quarts (78 pour cent) des paiements internationaux sont allés aux prestations de retraite et d’invalidité. Ces lourdes prestations sont majoritairement perçues par les Norvégiens.
73 pour cent des paiements de pension et 84 pour cent de l’allocation d’invalidité qui ont été envoyés hors du pays, sont allés l’année dernière à des ressortissants norvégiens.
– Il est surprenant que les prestations de retraite et d’invalidité constituent un pourcentage aussi élevé et qu’un pourcentage aussi élevé des paiements à l’étranger soit versé aux ressortissants norvégiens. Cela rend les chiffres beaucoup moins dramatiques qu’on pourrait le penser quand on entend que près de 7 milliards vont à l’étranger, a déclaré le responsable de la section Ole Christian Lien Nav à l’agence de presse NTB.

La main d’oeuvre
Il ajoute que la part des allocataires étrangers à l’étranger, les pensions de retraite et d’invalidité, est susceptible d’augmenter à l’avenir.
– Cela viendra comme une conséquence naturelle de l’augmentation de la migration de main-d’œuvre que nous avons connue ces dernières années. Certains d’entre eux voudront peut-être s’installer dans leur pays d’origine le jour où ils deviendront retraités, explique Lien.
C’est la première fois que l’agence soumet ce nombre de paiements Nav à l’étranger le plus détaillé et le plus garanti. L’année dernière, 1,68 % des paiements totaux de Nav sont allés à l’étranger. C’est 0,9 % de plus qu’il y a cinq ans.

Découvrez un magnifique Fjord

39 millions en espèces
Alors que les Norvégiens dominent parmi les bénéficiaires d’allocations à long terme à l’étranger, la majorité des ressortissants étrangers reçoivent des allocations de chômage (89 %), des allocations en espèces (85 %), des indemnités de maladie (81 %) et des enfants (75 %).
Seulement 35 pour cent des avantages de Nav qui sont sortis du pays l’année dernière sont allés à des ressortissants étrangers.
L’analyse montre que les ressortissants étrangers à l’étranger ont reçu l’année dernière un total de 150 millions de NOK en allocation et 39,1 millions en espèces. Au total, 15,1 milliards ont été versés en allocations familiales, dont près de 1 pour cent aux ressortissants étrangers à l’étranger.
Sur les 1,6 milliard de liquidités, le même groupe a obtenu 2,38 % du total.
– Ce sera probablement un signal d’alarme pour beaucoup de voir à quel point une faible proportion de ces avantages va à l’étranger, déclare Ole Christian Lien.

Découvrez les Aurores Boréales

Il ajoute qu’il existe également des enfants vivant à l’étranger qui pourront recevoir des prestations en espèces et des allocations de la Norvège.
– Si l’un des parents vit en Pologne et l’autre en Norvège, ils auront droit aux allocations familiales polonaises et norvégiennes. Si l’enfant vit en Pologne, il obtiendra d’abord les allocations familiales polonaises en tant que fondation, puis recevra la différence, complétée par le niveau norvégien des allocations familiales par la Norvège, explique Ole Christian Lien

Source : NTB scanpix / Norway.mw

——————–