Réunions de l'équipe brexit de Norvège - Norway Today - 5
Brexit-utvalget i Ministère des Affaires étrangères.  Fra venstre.  Laila Stenseng, Jan Ole Gudmundsen Niels EngelschiønLars-Erik HaugeJørn Gloslie, Anne Kjersti Amundsen.Oslo. Equipe Brexit au ministère des Affaires étrangères. De gauche. Laila Stenseng, Jan Ole GudmundsenNiels EngelschiønLars-Erik Hauge Jørn Gloslie, Anne Kjersti Amundsen..Photo : Håkon Mosvold Larsen / NTB scanpix

Le maintien des accords norvégiens avec la Grande-Bretagne depuis les années 1970 fait partie du travail des bureaucrates norvégiens qui se lancent dans le travail du Brexit.

Au sommet se trouve la ministre européenne Elisabeth Vik Aspaker, mais sous elle, elle a une petite armée de bureaucrates qui commencent le travail de cartographie des relations de la Norvège avec la Grande-Bretagne.

Le groupe a été créé par le ministère des Affaires étrangères et découvrira ce que signifie le Brexit pour la Norvège et comment les autorités norvégiennes peuvent protéger au mieux les intérêts norvégiens.

L’objectif est double : l’EEE et les autres accords resteront fixes, et la Norvège devrait avoir une relation aussi bonne avec la Grande-Bretagne qu’elle le fait aujourd’hui.

Mardi, la ministre de l’Économie, Monica Mæland, inaugure un marathon de réunions d’automne où elle se trouve à Londres pour rencontrer le ministre britannique du Commerce, Liam Fox.

Le groupe de travail du ministère se réunira toutes les six semaines et espère avoir une enquête préliminaire auprès des ministères prête à la fin de l’automne.

Source : NTB scanpix / Norway.mw

————-