Moins d'argent à l'étranger - Norway Today - 3
Logo NAV. Photo Norvège Aujourd’hui Médias

Les versements de prestations en espèces pour les enfants à l’étranger ont diminué de 15,1 pour cent au cours de l’année dernière. Les exportations d’espèces vers les ressortissants polonais ont chuté principalement en raison de la baisse de la main-d’œuvre en Norvège.

Le nombre de bénéficiaires de prestations en espèces pour enfants résidant dans un autre pays de l’EEE est passé de 1,137 en septembre de l’année dernière à 965 en septembre de cette année.

Découvrez les Aurores Boréales

Le nombre total de bénéficiaires d’espèces a diminué de 4,4% au cours de la période, selon les chiffres de Nav.

Les deux tiers des récipiendaires d’espèces à l’étranger sont polonais. Sur un an, les exportations d’espèces vers les citoyens polonais sont passées de 784 à 660.

Découvrez les Aurores Boréales

La baisse des exportations d’espèces s’explique, selon Nav, par un marché du travail plus tendu en Norvège, entraînant une diminution du nombre de ressortissants de l’EEE travaillant ici.

Environ 8 pour cent des bénéficiaires en espèces au total vivent à l’étranger.

L’allocation en espèces s’élève à 6 000 couronnes par mois et est versée aux parents d’enfants âgés d’un à deux ans qui ne fréquentent pas le jardin d’enfants.

Le nombre de bénéficiaires se situe entre 26 000 et 28 000 depuis 2013, lorsque l’allocation en espèces a été limitée pour s’appliquer uniquement aux enfants d’un an.

En juin 2016, 26 035 parents au total ont reçu de l’argent. Cela totalisait 1 538 de moins qu’à la même période en 2015. Pendant ce temps, le nombre d’enfants en âge de payer en Norvège a diminué de 742.

Source : NTB scanpix / Norway.mw