300 chômeurs de plus en octobre - 3

Le chômage en Norvège a augmenté de 300 personnes pour atteindre 77 800 en octobre, selon les chiffres corrigés des variations saisonnières de Nav.

– Après plusieurs mois de baisse, il y a eu une légère augmentation du chômage en octobre, a déclaré la directrice du Travail et du Bien-être social Sigrun Vågeng.

En plus des 77 822 chômeurs, 19 327 étaient des demandeurs d’emploi inscrits sur le marché du travail. La somme des chômeurs et des demandeurs d’emploi qui participent aux mesures a également augmenté de 300 personnes en octobre.

Superbe Balade en traineau avec des Huskies

Le taux de chômage était de 2,8% fin octobre, contre 2,9% en octobre de l’année dernière.

Découvrez un magnifique Fjord

L’augmentation a été la plus importante à More et Romsdal et Oslo, suivis de Rogaland, Vestfold et Finnmark. Telemark et Nord-Trøndelag ont enregistré la plus forte baisse du chômage au cours de l’année écoulée.
Prédiction de baisse du chômage

Le chômage est le plus élevé au Rogaland avec 4,4 % et à Aust-Agder avec 3,4 %. Sogn et Fjordane et Oppland ont le taux de chômage le plus bas avec respectivement 1,5% et 1,8%.

– Dans l’ensemble, le marché du travail s’est stabilisé en 2016, en partie parce que le taux de chômage qui a augmenté dans l’industrie pétrolière a été compensé par une baisse du chômage dans l’industrie de la construction.

Nous nous attendons à une reprise modérée l’année prochaine et à une baisse du chômage au cours des deux prochaines années, a déclaré la directrice du Travail et du Bien-être social Sigrun Vågeng.

Le chômage a le plus baissé dans le secteur de la construction au cours de l’année écoulée, avec une baisse de 15 %. Dans les disciplines de l’ingénierie et des TIC, le chômage a augmenté de 21 % au cours de la même période.

– Le plus dur est passé.

– Plusieurs prévisions suggèrent désormais que nous sommes en train de laisser derrière nous les périodes les plus difficiles de l’augmentation du chômage, déclare le Travail et les Affaires sociales Anniken Hauglie.
– Le chômage se stabilise. C’est positif, mais nous devons maintenir le rythme pour amener plus de personnes à travailler.

Source : NTB scanpix / Norway.mw