La part des ménages avec enfants diminue - 3

La part des ménages avec enfants diminue lentement. Au 1er janvier 2016, il y avait des enfants dans 27 % d’un total de 2 348 800 ménages privés en Norvège. Il y a 25 ans, 32 % des ménages avaient des enfants.

C’est la proportion de ménages avec couples mariés avec enfants de 0 à 17 ans qui a diminué au cours de cette période. Le pourcentage de couples cohabitants avec enfants a légèrement augmenté, tandis que la proportion de parents isolés avec enfants est restée inchangée. Cette évolution doit être considérée à la lumière de l’augmentation de la proportion de personnes vivant seules, de 34 à 38 % sur la même période.

Moins d’enfants vivent avec des frères et sœurs
Au 1er janvier 2016, un total de 1 111 800 enfants âgés de 0 à 17 ans vivaient en Norvège. Le nombre moyen d’enfants par famille est passé de 1,81 au moment du recensement de la population et de l’habitat en 2001 à 1,74 aujourd’hui. Vingt pour cent des enfants vivent aujourd’hui sans frères et sœurs. Il y a quatorze ans, cette part était de 17 %. Au cours de la même période, la proportion de personnes vivant avec deux frères et sœurs ou plus a quelque peu diminué, tandis que la proportion de personnes vivant avec un seul frère ou sœur a augmenté. Il est très courant que les enfants vivent avec un seul frère ou une sœur. En 2016, 46 % de tous les enfants vivent avec un frère ou une sœur, 25 % vivent avec deux frères et sœurs et 8 % vivent avec trois frères et sœurs ou plus.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

Parmi les enfants qui vivent maintenant avec des frères et sœurs, 85 % vivent avec des frères et sœurs de plein droit seulement, tandis que 8 % vivent avec des demi-frères et sœurs seulement. Les 7 pour cent restants vivent avec différentes combinaisons de frères et sœurs à part entière, demi-frères et demi-frères. Ces proportions n’ont guère changé depuis 2001.

Superbe Balade en traineau avec des Huskies

20% vivent avec leur mère
La proportion d’enfants qui vivent avec l’un de leurs parents biologiques ou adoptifs seulement a augmenté. Aujourd’hui, 24 % des enfants vivent avec leur mère ou leur père uniquement, alors que le chiffre correspondant était de 18 % en 1989. Parmi ceux qui vivent avec leurs deux parents, la proportion vivant avec des parents mariés a chuté de façon spectaculaire au cours de cette période, passant de 78 % en 1989 à 55 % aujourd’hui. Le pourcentage d’enfants vivant avec leurs deux parents concubins a augmenté au cours de la même période, passant de 5 à 21 pour cent. Au total, 76 % des enfants âgés de 0 à 17 ans vivent aujourd’hui avec leurs deux parents.

Parmi les enfants vivant avec un seul parent, il est beaucoup plus fréquent de vivre avec leur mère qu’avec leur père. Vingt pour cent des enfants vivent avec une mère célibataire et 4 pour cent avec un père célibataire. Au cours des dix dernières années, il y a eu une augmentation de la proportion d’enfants vivant avec un père célibataire et une diminution de la proportion d’enfants vivant avec une mère célibataire. Parmi les enfants qui vivent uniquement avec leur mère ou leur père, il y aura une certaine proportion qui vivent avec deux adultes à la maison, car ils vivent avec une belle-mère ou un beau-père.

Le pourcentage d’enfants vivant avec un seul parent est le plus élevé dans les trois comtés les plus au nord, où environ trois enfants sur dix vivent avec un seul parent. Le pourcentage le plus élevé d’enfants vivant avec des parents mariés se trouve dans les comtés de Vest-Agder et de Rogaland, avec 64 %. Trøndelag et Nordland sont les comtés où la plupart des enfants, 27 pour cent, vivent avec des parents qui cohabitent.

Le parent avec lequel les enfants vivent varie selon l’âge des enfants. Au cours de la première année de vie, 88 pour cent des enfants vivent avec leurs parents mariés ou en concubinage, tandis que ce pourcentage diminue progressivement jusqu’à 62 pour cent pour les 17 ans. Au cours de la première année, les pourcentages vivant respectivement avec des parents mariés et cohabitants sont égaux, à 44 %. Chez les 17 ans, le pourcentage d’enfants vivant avec des parents mariés augmente à 53 pour cent, tandis que la proportion vivant avec des parents concubins diminue progressivement à 8 pour cent.

32 150 ménages de plus en 2015
Au 1er janvier 2016, il y avait 2 348 800 ménages privés en Norvège. Il s’agit d’une augmentation de 32 150 ménages par rapport à 2015. Le nombre croissant de personnes vivant seules et la forte augmentation du nombre de personnes vivant en Norvège contribuent tous deux à cette évolution. Une moyenne de 2,19 personnes vivent désormais dans chaque ménage. Il est plus courant de vivre dans un ménage avec deux personnes; cela s’applique à 28 pour cent des résidents des ménages privés, tandis que 17 pour cent vivent seuls.

Source : SSB / Norvège aujourd’hui