Manifestation contre le Brésil après les incendies d'Amazon - 5

Des militants écologistes se sont réunis vendredi devant la résidence de l’ambassade du Brésil pour manifester leur résistance à la déforestation de l’Amazonie, qui menace désormais de plus en plus d’incendies de forêt.

De nombreux manifestants étaient clairement en colère contre le président brésilien Jair Bolsonaro. Le président a été critiqué au niveau international pour ne pas en faire assez pour protéger la forêt tropicale.

L’un des participants était le Conseil municipal d’Oslo pour l’environnement et les transports, Lan Marie Berg (MDG).

Les incendies en Amazonie ont créé la rage partout dans le monde. Cela m’énerve aussi. Si nous laissons mourir la forêt tropicale, nous avons peu d’espoir d’arrêter un changement climatique catastrophique. C’est pourquoi il est important pour moi d’être ici aujourd’hui devant la résidence de l’ambassade du Brésil et de dire clairement ce que je veux dire, dit-elle dans un communiqué envoyé à NTB.

C’est le groupe Extinction Rebellion qui est à l’origine de la manifestation. Ils écrivent dans un communiqué de presse qu’ils veulent souligner l’opposition à la déforestation en Amazonie, l’empoisonnement de l’agriculture brésilienne et « le déni du président Bolsonaro de l’effondrement climatique provoqué par l’homme ».

« Le président Bolsonaro a ouvert pour un déboisement extrême dans les poumons du monde, qui représente 20 % de la production d’oxygène de la planète », a déclaré Armelle Armoulinex, l’une des organisatrices.

Nous devons protester contre cela. Ce qui se passe en Amazonie nous concerne tous.

Les chiffres officiels montrent que près de 73 000 incendies ont été enregistrés au Brésil depuis le début de l’année, ce qui représente une forte augmentation depuis l’année dernière, et le nombre le plus élevé enregistré au Brésil depuis le début des enregistrements en 2013. Les incendies sont très préoccupants car ils sont liés à la déforestation de la plus grande forêt tropicale du monde, qui à son tour est très importante pour limiter le réchauffement climatique.

© NTB Norway.mw / #La Norvège aujourd’hui

Flux RSS