Augmentation du chômage de longue durée - Norway Today - 3

Il y a eu une augmentation de 18 000 chômeurs de longue durée du troisième trimestre 2015 au troisième trimestre 2016.

La part des chômeurs de longue durée est passée de 28 à 37 pour cent. Les chômeurs de longue durée sont les personnes qui sont au chômage depuis plus de 26 semaines.

Le nombre total de chômeurs est passé de 4,6% au troisième trimestre 2015 à 4,9% au troisième trimestre 2016, soit une augmentation de 11 000 personnes, principalement parmi les 25-54 ans. L’enquête sur les forces de travail (EFT) ne montre aucune augmentation du chômage dans la tranche d’âge 15-24 ans, bien que le nombre de personnes occupées parmi les 20-24 ans ait diminué de 12 000 entre le troisième trimestre 2015 et le même trimestre 2016. principalement chez les travailleurs à temps plein.

Découvrez un magnifique Fjord

En raison de ces changements, le taux d’activité des 20-24 ans a diminué de 3,4 points de pourcentage entre le troisième trimestre de 2015 et le troisième trimestre de 2016. Au cours de la même période, il y a eu une augmentation du nombre de personnes participant à l’éducation.

Allez voir les Baleines en Catamaran

L’emploi a diminué dans le pétrole et le gaz
L’EPA montre une baisse continue du nombre de personnes employées dans les mines et carrières – une industrie dominée par l’extraction de pétrole et de gaz. Du troisième trimestre 2015 au troisième trimestre 2016, la baisse a été de 12 000, soit 18 %. Depuis le troisième trimestre 2014, le nombre de personnes employées dans cette industrie a diminué de 25 000.

Plus d’employés avec des emplois temporaires
Le nombre de salariés en CDD a augmenté de 25 000 du troisième trimestre 2015 au troisième trimestre 2016. Dans la santé et l’action sociale, le nombre de salariés en CDD a augmenté de 10 000. Au total, toutes industries confondues, l’emploi temporaire est passé de 8,4 à 9,4 pour cent. Le pourcentage d’emplois temporaires était le plus élevé, 17 pour cent, dans les services personnels et dans les activités d’hébergement et de restauration. En santé et services sociaux, ainsi qu’en éducation, le pourcentage était de 12 à 13 %.

Petits changements dans le sous-emploi
Les 73 000 personnes sous-employées au troisième trimestre de 2016 représentaient 11 % de tous les employés à temps partiel, sans changement par rapport au troisième trimestre de l’année dernière. Deux personnes sous-employées sur trois sont des femmes, ce qui doit être mis en relation avec la forte proportion de femmes travaillant à temps partiel.

Source : SSB / Norvège aujourd’hui