Un chef d'entreprise suédois accusé de délit d'initié en Norvège - 3
Tribunal de district d’Oslo.Photo Norway.mw Media.

Un chef d’entreprise et chef d’entreprise suédois a été arrêté mercredi dernier à Stockholm à la demande des autorités norvégiennes. Samedi, il a été détenu pendant une semaine par le tribunal de district d’Oslo, inculpé de délit d’initié.

L’arrestation a eu lieu sur la base d’un mandat délivré par les autorités norvégiennes, sur la base d’une décision du tribunal de district d’Oslo.

Découvrez un magnifique Fjord

Le réalisateur de 51 ans a été placé en détention provisoire pendant une semaine samedi par le tribunal de district d’Oslo et s’est vu refuser des lettres, des visites, et a imposé une interdiction de presse.

«Pour les besoins de l’enquête, je ne commenterai pas le contenu spécifique de l’acte d’accusation au-delà du fait qu’un homme de 51 ans est accusé de délit d’initié, et cela concerne un montant substantiel.

Allez voir les Baleines en Catamaran

« Le délit d’initié est passible d’une peine maximale de six ans de prison », a déclaré la procureure Marianne S. Bender à ØKOKRIM.

L’Autorité de surveillance financière (FSA) a examiné l’affaire déposée par les autorités norvégiennes, et elle fait actuellement l’objet d’une enquête dans plusieurs pays.

« Un peu moins de 40 % des actions de la Bourse d’Oslo sont détenues par des étrangers. Par conséquent, son ØKOKRIM important comprend également les transactions boursières effectuées par des étrangers et enquête sur les cas de suspicion de délit d’initié », a commenté Bender.

Le journal Dagens Næringsliv écrit que le commerce illégal aurait eu lieu à la bourse d’Oslo par la société cotée Next biometrics.

Source : NTB scanpix / Norway.mw