Civita propose 50 milliards de coupes dans l'Etat - 3
Oslo.Budget de l’Etat 2017.Photo : Heiko Junge / NTB scanpix

Le groupe de réflexion libéral Civita propose des réductions des indemnités de maladie, un an de moins à l’école primaire, la suppression de l’argent des parents au foyer et un plafond plus bas sur les allocations de chômage pour réduire les dépenses publiques de 50 milliards.

« Nous pensons que les réductions des dépenses gouvernementales s’imposeront et que les dépenses continueront à être réduites », a déclaré l’économiste Haakon Riekeles de Civita au journal Dagens Næringsliv.

Superbe Balade en traineau avec des Huskies

Il s’attend à ce que les propositions, qui seront présentées dans une nouvelle note, soient considérées comme controversées.

Mais Civita estime que les dépenses publiques ne peuvent pas continuer à augmenter au même rythme dans les années à venir.

Allez voir les Baleines en Catamaran

Selon les propositions, l’État économiserait quelque 18 milliards de dollars en réduisant les indemnités de maladie à 80% du salaire pour tous les congés de maladie. Dans l’intervalle, il est proposé que l’employeur, pendant un an au maximum, soit responsable du paiement d’un maximum de 50 pour cent du salaire de l’employé pendant la période de maladie.

Le rapport Civita propose également d’abaisser le plafond des revenus lors de plusieurs représentations publiques. Aujourd’hui, les revenus supérieurs à six fois le « montant de base » (G) ne sont pas comptabilisés. Civita suggère de réduire ce chiffre à cinq fois G.

Cela fera une économie de 7,5 milliards.

Couper l’école primaire d’un an permettra d’économiser 4 milliards. Civita pense qu’une année de scolarité plus tôt a eu peu d’effet.

Les partis au pouvoir n’iront pas dans les propositions individuelles de Civita, mais conviennent qu’il faut passer au crible les dépenses gouvernementales critiques.

Source : NTB scanpix / Norway.mw