Fille solitaire.Photo: Sara Johannessen / SCANPIX NB! Modellklarert

Une nouvelle étude norvégienne montre que les personnes qui contractent un cancer avant l’âge de 25 ans sont deux fois plus susceptibles que les autres de se suicider.

Il existe déjà des études achevées démontrant que les patients adultes atteints de cancer ont un risque de suicide doublé.

Des chercheurs de Bergen et d’Oslo ont montré que les enfants et les adolescents ont plus que doublé le risque de suicide, a rapporté le journal VG.

«Nous savons que de nombreuses personnes atteintes de maladies chroniques avec lesquelles il est très difficile de vivre peuvent ne pas se sentir prises en charge et n’ont nulle part où se tourner dans la société», a déclaré Maria Winther Gunnes, doctorante à l’Université de Bergen.

Le groupe de recherche était composé de personnes nées entre 1965 et 1985. Parmi les 1,2 million de personnes, 5 440 personnes avaient reçu un diagnostic de cancer avant l’âge de 25 ans. Parmi elles, 24 se sont suicidées.

“Il est important d’atteindre ces informations afin que nous puissions assurer une meilleure connaissance et un meilleur suivi de ce groupe”, a déclaré Winther Gunnes.