La Norvège est à la traîne dans la production d'énergie renouvelable - 3

Pendant longtemps, la Norvège a figuré parmi les trois premiers en matière d’énergies renouvelables en Europe. De nos jours, pays après pays nous dépasse.

En 2014, la production d’énergie renouvelable en Norvège était de 151 térawatts par heure, selon les chiffres d’Eurostat. La majeure partie de cela provenait de l’hydroélectricité.

Bien que le nombre soit élevé, cela montre également que la Norvège a perdu sa place sur le podium dans la course aux énergies renouvelables en Europe. Jusqu’en 2002, seules la France et la Suède produisaient plus d’énergie renouvelable que nous. En 2003, l’Allemagne et l’Italie nous ont dépassés et l’Espagne nous a dépassés en 2009.

Pendant ce temps, des pays comme la Grande-Bretagne et l’Autriche se rapprochent de plus en plus du niveau norvégien, avec de nombreuses opportunités de nous dépasser au cours des prochaines années.

Des objectifs ambitieux en matière d’énergies renouvelables

C’est la politique climatique ambitieuse de l’UE qui est à l’origine de la chute de la Norvège du podium. Alors que la production d’énergie renouvelable en Norvège n’a augmenté que de 14 % au cours des 25 dernières années, en quelques années à peine, la production a triplé dans l’UE.

L’objectif est d’atteindre 27 % d’énergies renouvelables dans l’ensemble de l’UE d’ici 2030.

Le plus grand « géant des énergies renouvelables » d’Europe est actuellement l’Allemagne, qui a plus que sextuplé sa production.

L’Allemagne produit désormais près de trois fois plus d’énergie renouvelable que la Norvège.

Le ministre du Pétrole/Pétrole et de l’Énergie, Tord Lien, ne pense pas que ce soit si étrange.

« L’Allemagne a, après tout, un marché de l’énergie qui est plusieurs fois la taille du nôtre », a-t-il déclaré à NTB.

Source : NTB scanpix / Norway.mw